Catégorie : Tournois

Tout sur les Tournois de Poker Live ou Online

Le main event des SCOOP du pauvre

Demain se joue les 2 main events des SCOOP de pokerstars. Il y a le main event Haut à 1000€ l’entrée et le main event bas à 50€ l’entrée. Je n’ai pas la bankroll pour lâcher 1000€ dans un tournoi. Et pour le moment, je n’ai pas réussi à décrocher mon ticket main event haut (EpicFail on the way). Cette saleté m’a même coûté une bonne partie de ma bankroll. J’ai vu tellement de choses affreuses sur les satellites que j’ai failli saigner des yeux. Ça m’a mis pas mal en tilt aussi. Perdre de l’argent dans une course au ticket, c’est très frustrant. Bref. Il me reste quelques sat du dernier espoir ce soir et peut être demain si j’ai le temps. Sinon je devrai me contenter du main event bas. je regrette d’ailleurs que l’entrée soit à 50€ et pas 100€. Cela aurait permis de réduire un peu le field et d’augmenter le prizepool tout en se démarquant du sunday special… et puis 3 jours de tournoi pour 50€ de buy-in, ça laisse présager d’un payout moisi. Le choix du pauvre finalement.

Rendez vous demain soir pour suivre en direct live mes spew sur viedejoueur.

GL all.

 

La bulle du ticket WPT National Cannes

Hier soir à 2h00 du mat, après avoir bust dees Scoop et autres winamax series, j’ai fini par manger une petit bulle de derrière les fagots: la bulle du sat WPT national Cannes. 24 joueurs au départ, 150€ de buy-in et 1 seul package à 2750€ à prendre.
Comme souvent maintenant, je me suis enregistré tardivement, 30mn après le début. Ce n’est vraiment pas un souci sur ce genre de tournoi avec une belle structure.

Le début du tournoi s’est déroulé un peu près sans encombre. J’ai réussi à monter un stack tranquillement. Alors qu’il ne reste plus que 6 joueurs, je suis 2eme en jeton et plutôt serein. C’est alors que je prends un premier mauvais coup avec AK vs K9 allin preflop et K9 qui touche double paire. Je me retrouve short stack mais la profondeur des tapis me permet de ne pas m’envoyer en l’air sur n’importe quoi non plus. Comme por me narguer, le petit malin qui a pris mes jetons avec sa double paire, paye un tapis avec JT pour toucher xTT au flop et prendre une énorme avance sur la TF.

Même si une partie de moi est en train de hurler, l’autre reste calme. J’évite le tilt et je repars en mode grinder. Finalement ça paye et nous voilà bientôt que 3… 3 sans le vilain qui a spew tout son énorme stack à force de vouloir trop mettre la pression (symdrôme du chipleader). Les 2 joueurs restant sont sérieux. Le chipleader a 63k, j’ai 30k et 3eme larron a 25k. Inutile de vous dire que nous sommes tous très motivés! Je finis par monter à 50k, le CL est descendu à 57k et le 3eme joueurs est short avec 12k (blind 400/800).  Je profite d’une pocket 10 pour sortir le short stack qui aura push avec A9 off.

Quand le heads-up démarre j’ai 63k et mon adversaire 56k.  On s’échange nos jetons jusqu’à un coup presque fatidique:

Je relance à 2000 avec [Ks Qc] et mon adversaire shove allin rapidement. Je le couvre et je paye. Il montre [6s 6h]. Le board me donne de faux espoir avec un K au flop et une 6 river.

Il me reste alors plus que 15k et le CL a 105k.

Mais je double une première fois avec 99 vs A8 et puis un peu plus tard encore une fois avec une flush vs une straight.

Jusqu’au coup fatidique: J’ai 40k et mon adversaire à 80k. Il raise à 2500, je 3bet et il shove. Avec le recul, je pense que je AT suited était un peu light pour payer dans ce spot… Il montre [As Qs] et même si je chatte mon Dix, il chatte sa flush river. Bim. Ça pique.

Tout à recommencer dimanche prochain…

Mauvais départ dans les scoop

Hier soir j’avais prévu de jouer les event 1 bas et 1 haut des scoop, ainsi que le sunday surprise sur winamax. Depuis que je joue ces scoop, je n’ai jamais fait une perf et si tout se déroule comme hier, ça risque pas d’arriver en 2012. Pour etre honnête, j’allais sur le scoop B en mode presque freeroll. 10€ et plus  de 13000 joueurs, autant dire qu’il faut un énorme paquet de chattounette pour faire la TF. Je me suis échoué rapidement avec une paire de dix contre une paire de roi. Next.

En revanche, j’avais plus d’espoir sur le scoop haut à 100€ et 300.000 garantis.  Le prizepool a été explosé d’ailleurs et le premier repartira avec plus de 50000€, énorme. Dès le début, j’ai joué les montagnes russes. C’est une habitude chez moi, je n’ai jamais réussi à monter un stack régulièrement dans un tournoi (sauf hier soir dans le sat WPT mais je vous en toucherai 2 mots après).  Après être descendu à 5k, je suis remonté à 34k sur un average de 21k me semble-t-il, bref la zone de confort… et c’est là, c’est le drame, je spew:

Sur les blinds 200/400, je touche [Qc Qh] au high jack. Un joueur en middle relance à 1050 et je 3bet à 2855. Jusque là, rien d’anormal. Il paye et on est 2. Le flop: [9s 9c 8h] me parait assez anodin. Le joueur check et je c-bet 5485. Il me raise à 12000. Je commence à sentir l’embrouille et j’envisage sérieusement de fold. Mais paire de dame merde! Je shove allin (le call est hors de question) et il insta-call avec [Kd Kh]. GG pour lui et owned pour moi.

Après ça je suis pas mort, il me reste 6k. Je descends à 4.5k et me permet de double up contre le même joueur avec 88 vs KJ.  Puis arrive mon deuxième spew – fatal celui là. Alors qu’un 1er joueur relance à 1100 sur blinds 250/500, qu’il est suivi par un deuxième en middle position, j’y vois une superbe occasion de squeeze avec une pocket 5 et 8800 de stack qu’il me reste. Riche idée, puisque je suis payé par les 2 joueurs qui ont respectivement JJ et KK.  Un J au flop et c’est terminé.

Après ça, il me restait le sat WPT national Cannes pour tenter une perf. J’étais très bien, 2eme en jetons sur la TF (un seul package à la gagner et 4 ITM). Et j’ai spew. Encore. Je décide de payer une relance du joueur UTG+1 avec AT au bouton. Déjà, j’aime pas trop le fait de payer avec cette main, mais je me suis dit que j’avais la position et que ça pouvait se jouer avec mon gros stack. Le flop A4J ne me semble pas si mauvais. Il c-bet, ce qu’il ferait certainement 100% du temps avec ce flop, je décide donc de le re-raise et il paye (alarme! alarme!). Brique turn et il check (hmmm pocket? QJ? Ax?). Je prends ça pour de la faiblesse, je bet et il boite. Je suis pas mal commit et même si je pense que c’est un fold évident ici, je paye. Il montre JJ. Owned again.

Il me reste malgré tout des jetons mais je pete un plomb en payant le shove d’un gars sur mon raise preflop avec AQ (oui, on peut appeler ça du tilt). Il montre AA et le flop abrège mes souffrances avec AQx.

Je considère donc être sorti de mes tournois sur des erreurs, ce qui est certes peut être riche d’enseignement mais très très énervant. J’en ai pour quelques jours à ressasser dans ma tête la même rengaine: « mais pourquoi putain , pourquoi j’ai fait ça »

… quoi? Ha oui, vous voulez que je parle du sunday surprise?  Bon ok, en 2 mots alors. Déjà, il était énorme avec 8000 joueurs inscrits (le max) et 72k€ garantis. Ensuite… bah, c’est toujours une structure foireuse. J’ai réussi à monter un beau stack au dessus de l’average jusqu’à un coup qui m’a fait perdre 7k: une open flush qui ne rentre pas (pff) vs top paire. Après ça je me fait rattraper par la structure rapidement et je push mes 8BB avec une pocket 44, payée par AA. end of story.

En bref, un démarrage raté et une session du dimanche frustrante de plus. J’espère au moins que je ne reproduirai pas mes erreurs dans les prochains tournois.


En route pour l’ACF Poker Tour!

Hier soir, j’ai joué le dernier satellite de qualification pour l’ACF Poker Tour.  16 joueurs au départs pour 4 ITM et un seul ticket  à 750€ (acfpoker.fr offrant l’adhésion au cercle à 150€). Le buy-in était  à 80€, 1 ticket pour 10 joueurs, voilà ce que j’aime.  Après avoir bust rapidement du sunday special, du frenchkiss et du sunday surprise, c’était plutôt appréciable de run good sur un tournoi. Car pas de doute, j’ai run good. J’ai hit 2 set, 2 fois contre over paire, j’ai passé les bon coin flip, bref, tout est allé pour le mieux dans le meilleur des monde.

Le Heads-up a duré assez longtemps car on s’est retrouvé quasiment à tapis identique et très profond (plus de 110BB pour moi). C’est la première fois que je fais un heads-up avec autant de profondeur et je dois dire que c’est vraiment agréable. Du coup, on a joué au poker. J’ai évité le gros spew à un moment donné me contentant de just call mes trips alors qu’il avait hit son full. Pour le reste, j’ai joué assez agressif et j’ai eu la chance de tomber contre un joueur trop serré, ce qui ne pardonne pas en heads-up.

Sur la fin du heads-up, j’étais à 60k et il était à 20k sur blinds 600/1200. J’ai push allin 3/4 fois de suite jusqu’a me faire payer par AT avec 66 qui a tenu tout le long.

J’espère toucher comme ça le week end prochain leur de l’acf poker tour  🙂

Vous aurez mon CR en live normalement sur viedejoueur et twitter.

 

15eme au sunday special

Tout est dans le titre mais ne vous y trompez pas, il s’agit bien d’un billet de whine et non de brag. J’ai une réputation de whiner à entretenir et je n’ai pas beaucoup à me forcer. Hier je vous disais que j’étais toujours dans le sunday avec un stack assez confortable de 2 fois l’average. J’ai repris à 20h serein et décidé à continuer de jouer mon jeu. C’est important de pas essayer de sortir de son style. Par exemple, je sais que si je deviens trop agressif, j’ai tendance à spew car j’assume difficilement d’être trop agressif finalement. Mieux vaut se connaitre et être en phase avec son jeu. C’est mon credo du moment et il semblerait que ça me porte chance. Plutôt que d’essayer de faire comme tel ou tel joueur que j’admire pour son style créatif/aggro, je joue mon propre style et j’essaye de le faire bien.

Ce jour 2 fut marquant à 2 égards:

  1. Mon jeu qui n’a pas trop souffert d’erreur et quelques coin flip gagnés qui m’ont permis de finir 15ème, ce qui est pas trop dégueulasse sur un field de 4182 joueurs. C’est un résultat très frustrant mais qui met en confiance d’autant plus qu’à côté de ça, je fini également ITM du main event sur winamax.
  2. J’ai eu pas mal de soutien de la part des joueurs qui me suivent, que ce soit sur facebook ou viedejoueur (et meme sur certains blogs) et j’avoue que ça fait super plaisir. J’avais envie de gagner pour moi bien sûr mais aussi pour eux, pour vous, donc merci à tous!

La main qui change tout.

Bien sûr, il y a eu des moments de chatte. Impossible d’arriver si loin sans eux. Par exemple la fois où je shove de BB le mec UTG qui a min raise avec AQ off et qu’il montre AK. Je touche ma Q et prend un beau paquet de jeton. (j’avais un stack déjà relativement plus gros que le sien). Mais c’est un peu près tout. Je n’ai pas mis d’horreur. Je me suis contenté de gagner quelques coinflip et de perdre des confrontations qui n’ont jamais mises en péril mon tournoi. Sauf…

Sauf à la fin. A 16/15 joueurs restant, je me retrouve avec un stack d’un peu plus de 1.6 millions sur blind 50k/100k.  Le joueur avant juste avant moi part allin avec 1 million. J’insta-shove avec [Kd Ks]. Il montre [Kh As]. Le board est cruel: [6s Th 2c Ac 2h]. Avec ce coup, je prenais la table finale à coup sûr. Au lieu de ça, je me retrouve avec 5,5BB. Pourtant, je ne lâche pas, je shove une fois et personne ne suit, je shove une 2ème  fois avec une pocket 6 et cette fois, je suis payé par A7 off qui touche son 7.  Fin de l’aventure.

Jusqu’à la prochaine…

Note: je vous rappelle que le sunday special est encore à 50€ exceptionnellement la semaine prochaine. Une belle occasion de faire un gros tournoi pour pas cher. Rendez vous sur Pokerstars.

Et le main event me criez-vous?!! Car en même temps je jouais le tournoi à 150€ et 200k€ de prizepool sur winamax. Contrairement au sunday special, le jour 2 n’était pas synonyme d’ITM. Il a fallut batailler. J’ai échoué 85ème sur 126 places payées. Je pense que j’ai manqué d’agressivité sur cette fin de tournoi et j’ai enchainé les poubelles injouables. C’était la première fois que je le jouais et j’ai bien aimé. Je dirais, à première vue, que je level est supérieur à celui du sunday surprise.

note qui sert à rien :

Le mec qui a fini 3eme ou 4eme du sunday surprise a eu une chance insolente à plusieurs reprises. Il a notamment fait un très très mauvais call avec K2 sur baby board 2xx vs les 99 de son adversaire pour toucher un 2 turn et un 2 river lui donnant carré. Il a un peu plus tard pas hésité à engager tout son tapis sur un shove avec A5 off, largement dominé par le AJ de son adversaire mais sauvé par un split improbable… et j’en passe. C’est aussi ça, la win d’un gros tournoi.

Bilan du dimanche soir, entre frutstration et satisfaction

Mon programme de ce dimanche soir était chargé.  Je jouais le sunday special, une édition encore à 50€, ainsi que le 100k de partygaming, le main event à 200k garantis de winamax et un sat pour prendre un ticket ACF POP (side event des WPT National Paris). J’y ai ajouté le freeroll soirée prestige de l’acf qui est totalement injouable – 3 tickets pour 300 joueurs, je prie pour que ACFPoker repropose des tournois payants pour cet event.

Bref, passons sur le prestige et concentrons nous sur le lourd !

Et je vais commencer par les déceptions. Tout d’abord celle du 100k€ de partygaming où j’ia bust à~8 places de la bulle sans avoir pu jouer vraiment au poker. Je crois que mes moves se sont résumés à push/fold/prie tellement la structure de ce tournoi est mauvaise et tellement je n’ai pas vue une seule main correcte de tout le tournoi (heureusement à ce point, c’est rare). Un mauvais souvenir à oublier. Je pense que je ne suis pas près de le rejouer sauf ticket chatté pour une poignées d’euros. (ce qui était le cas avec un sat 3€ > 27 > 215).

Le satellite POP en revanche était magnifique, de part sa structure et son petit field motivé, 14 inscrits pour un seul ticket à 750€ et 4 ITM. J’ai bust 3eme après une fin de tournoi qui s’est résumée à un savant mix de malchance et de désert de cartes. Très frustrant, je n’ai pas pu bouger lepetit doigt, finissant à l’agonie sortant sur un banal coinflip. Moche. Je prends  90€ , de quoi retenter mais il ne reste plus qu’un dimanche me semble-t-il :/

Et maintenant les satisfactions!

Le main event et le sunday special se sont quant à eux nettement mieux déroulés. Au moment où j’écris ces lignes, je suis donc en course pour le jour 2 de chacun des 2 tournois.  Déjà ITM sur le sunday spécial, mais pas encore sur le main event de winamax.  Avec 149k dans le main, je dois être un peu au dessus de l’average mais on est encore 187 pour 126 ITM, la route est longue. J’ai fait u ntrès bon début de tournoi et j’ai merdé vers la fin en faisant quelques spew dont j’ai le secret. Les joueurs qui restent sont logiquement plus agressifs et je vais devoir adapté mon style de jeu.  Reprise à 20h.

Dans le sunday special, je vais reprendre avec un stacl de 300k, soit 2 fois l’average. Ceci grâce au dernier coup joué hier ou je pars à tapis preflop vs 2 autres joueurs avec AA qui tiennent (les autres ont AK et 99).  J’ai joué un jeu solide tout le long. Je n’ai pas pris de risques et j’ai gagné presque à chaque fois que j’étais devant. Je suis gonflé à bloc pour ce soir et je compte bien faire le deep run de ma vie!

Pour suivre mes aventures ce soir, rendez vous sur viedejoueur.com/xmaster !mrgreen:

 

 

La win d’un tournoi Heads-up, c’est toujours particulier!

Au Poker, le heads-up (tête à tête) est une discipline éprouvante. C’est là qu’on retrouve l’essence même de ce jeu: l’affrontement à mort. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, une variante du duel qui se réglait à coup de colt ou d’épée selon l’époque. Le heads-up est souvent délaissé par les joueurs mais c’est une erreur car c’est ce qui fait la différence entre la célébrité et l’anonymat (qui se souvient des runner up?) et qui mène aussi à la fortune car la 1ère place est généralement 2 fois mieux rémunérée que la 2ème!

Hier, je me suis lancé dans un tournoi heads-up organisé par clubpoker. Nous étions 51 joueurs au départ à 20h30 et tenez vous bien: le tournoi s’est terminé à 2h10. Il faut dire que la structure était belle: 3000 chips sur blinds 10/20 avec des rounds de 10mn. En heads-up, ça laisse le temps de voir!

Pour ma part, j’ai fini tous mes matchs assez rapidement, avec un record sur le mach de la bulle qui a duré 1 seule main. A coup de raise /re-raise, on finit allin avec [Ah Kh] vs [Jd Jc], coin flip qui tourne en ma faveur.

J’ai encore beaucoup de progrès à faire en heads-up, mais cela reste une discipline où je me débrouille pas trop mal notamment grâce à mon côté maniaque. Ma fâcheuse tendance à payer, qui me coûte si chère en full ring (un peu moins en 6 max mais quand même), m’est très utile en heads-up!

Bref, j’ai fini par remporter ce petit tournoi et comme je le disais sur viedejoueur, c’est très gratifiant que de remporter un tournois heads-up même au dessus d’un field de seulement 50 joueurs. Pour la victoire, je repars avec une petite poignée d’euros en main et surtout une montre pokerstars que j’ai bien hâte de recevoir!

Mon programme de demain soir

Demain soir, j’ai quelques petits tournois sympathiques de prévu. De quoi devenir riche et célèbre. Pourtant, je ne ferai aucune folie de bankroll, grâce notamment aux satellites.

Le sunday special

Je vais donc commencer par le sunday special, exceptionnellement à 50€ pendant le mois de février. C’est une bonne nouvelle pour la bankroll mais une mauvaise pour le field qui va être au moins doublé. Ça reste un superbe tournoi immanquable avec plus de 35K€ à la win!

La finale 100% Poker.

Les 7 finalistes de ce tournoi finiront sur W9 pour disputer la table finale (Je vous renvoie sur 100% poker pour avoir les détails de la promo).  Il y a déjà 200 inscrit sur le tournoi, inutile de vous dire qu’il va en falloir de la chance! Pour ceux qui veulent tenter le coup, c’est 100% gratuit et c’est sur everestpoker.fr

Le satellite WPT National Paris

C’est sur ACFPoker que ça se passe pour moi. Il s’agit d’un satellite à 150€ avec un package à 2750€ garanti à la gagne.  Je pense que ça va jouer très sérieux sur ce sat et que le level sera au rendez-vous, du beau poker en perspective.

Le sunday Surprise

Ça fait un moment que je n’ai pas joué sur Winamax. King5 oblige, il va falloir que je m’y remette un peu. Le  Sunday Surprise est le tournoi idéal pour ça et le cadeau de cette semaine est plutôt rigolo :mrgreen:

Je pense me contenter de ces 4 là. Déjà parce que je veux être concentré et ensuite parce qu’avec l’écran 15″ de mon portable c’est difficile d’en gérer plus. Bon bien sûr, is je bust rapidement, je me ferai sûrement des petits « sides » 😉

Je vous tiendrai a courant en live de mes parties sur viedejoueur.com/xmaster

Je me chauffe pour le King 5!

Cette année, c’est THE année. Cette année, c’est l’année où la team king 5 dont je suis membre va cartonner. Déchirer. Défoncer. Envoyer du rêve. Bref, faire en gros ce que toutes les teams king 5 disent qu’elles vont faire. Et c’est bien normal, on a jamais vu un gagnant témoigner : » j’y ai jamais cru, je pensais que j’allais perdre… ».

Ma team King 5  est celle bien nommée: Poker Bastards. L’objectif est de se retrouver évidemment dans les casinos de las Vegas pour les WSOP mais je serais me contenter du TOP 8 avec le package pour les winamax poker open de Dublin.

Vous pourrez suivre les aventures la team pokerbastards, sur le blog bien sur mais aussi sur viedejoueur!

Vous aussi, participez au KING 5 sur Winamax.fr

Première impression sur les flash series

Hier soir à 23h ,je me suis embarqué sur mon premier tournoi des flash series sur pokerstars.fr. Vous savez, cette série de tournoi turbo aux prizepool très intéressants et au buy-in très raisonnables. Ça commençait avec un event à 1€ pour 10k garantis, suivi d’un high roller à 100€ hyper turbo. Pour ma part, bien chauffé par l’émission des bros, je me suis aventuré sur l’event 4: un hyper turbo à 20€ et 25000€ de prizepool garanti. Hyper turbo, comprenez : 10000 jetons eau départ et des rounds de 3mn.

Quand on se lance dans un tel tournoi, faut y aller détendu du slip et ne pas criser au premier bad beat car c’est inévitable, d’en recevoir, comme d’en donner.  C’est ce qui arrivé bien sûr. Dès le début, je monte rapidement avec un set flopé. Je continue de monter jusqu’à une rencontre qui fait mal: Un type boite J8 off au bouton, j’insta-call avec AQ et je me mange un J au flop. Je perds la moitié de mon stack sur ce coup là mais je ne suis pas mort. Je remonte un stack pour me retrouver dans l’average à 500 left. L’average c’est 19/20 BB, c’est pour vous dire! Enfin de compte je bust sur AQ vs AK, pas vraiment de regret donc, j’aurais jamais fold cette main avec ce qui me restait de stack et ce genre de structure de toute façon. De plus, je n’ai pas souffert, vite achevé par un flop  QKK.  Out dans les 400ième donc sur 2200 au départ, ce qui est déjà énorme lol.

Même si ce genre de tournoi est vraiment pas agréable à jouer, l’ambiance était détendue et tout le monde était disposé à jouer le jeu. Un heureux chattar aura quand même pris les 7k€ de la win! Ouf!

Ce tournoi fut une bonne expérience pour la suite de mes flash series: Je ne jouerai plus d’hyper-turbo. Comme le disait très justement succube sur viedejoueur.com: « c’est la nouvelle version du loto de la française des jeux? » :mrgreen:

Suite du programme donc:

Ce soir, le 10€ turbo 6-max à 40k€ à 21h30et le main event à 50€ et 200000€ garantis… pour le reste, ça dépendra de mon humeur, je ne suis pas encore fixé 😉