Vis ma vie de broke

Après des années à jouer online, une seule conclusion s’impose : je suis perdant. Finalement que ce soit à cause de mon jeu, de la poisse ou de la variance ou de la position de Mars en maison lune argentée 5ème décan, cela n’a pas trop d’importance, le résultat est là. Parlons résultat d’ailleurs. Vous savez, normalement, au poker, on dit qu’il ne faut pas être « result oriented » (oui parce que dans le milieu du poker, on aime bien parler avec des mots anglais). Moi je dis « bullshit » (pour rester dans la langue de Shakespeare bien qu’il n’ait probablement jamais utilisé ce mot).  Quand on est un joueur lambda, qu’on ne passe pas 8 heures par jour à jouer au poker, on est forcément result oriented. On joue pour prendre du plaisir. Et au poker, le plaisir pris est directement proportionnel à la somme d’argent gagnée. Je n’ai jamais vu un joueur (pro ou amateur) éructer de joie après un move parfait qui lui aura fait perdre sa cave ou sortir du tournoi. Jamais. Dans ce cas là, on a toujours le droit à un commentaire du type « j’ai bien joué, je suis content de mon move, après c’est les cartes, sur le long terme c’est Ev+ blablabla ».
En revanche, quand un type vient de gagner un EPT après une succession de coups de chatte (parce qu’un vainqueur de tournoi a forcément chatté), le joueur ressent curieusement un intense moment de bonheur. Oublié, les 20/80 gagnés, oublié les notions de Ev+/ Ev-. Tout ce qu’il voit, c’est la grosse thunasse qu’il va empocher et le titre qui va avec (mais très loin derrière).

Petites notes au passage pour les joueurs qui veulent nous faire croire qu’ils jouent pour le titre. Nulle doute que c’est important et gratifiant. Mais supprimez les billets qui vont avec et vous aurez tout de suite beaucoup moins de monde. Bref.

Revenons à cette merveilleuse notion de variance et à ma pomme puisque je suis aussi là pour parler un peu de moi. Je suis ce qu’on appelle un joueur occasionnel. Je n’ai pas envie de passer 8 heures à jouer sur un tournoi à 5€ pour espérer en gagner 200 quand la majorité du temps, je ne gagnerai rien ou tout juste de quoi acheter un ticket euromillion.
Le poker qui me fait vibrer, c’est celui qui offre des beaux prizepools (et idéalement en live). Je n’ai pas beaucoup de temps (ni d’argent) à consacrer à jouer, aussi, je dois choisir judicieusement. Malheureusement, ces derniers temps – et quand je dis « temps » – je pourrais dire mois – je ne chatte pas. Je ne dis pas que j’ai la poisse. Non. Je dis que je ne chatte pas. Fatigué de bust à la bulle avec KK vs AK après avoir perdu AA vs 88 comme cela m’est arrivé ce week-end lors d’un satellite pour le main event de winamax, je perds le mojo. Du coup, je joue forcément moins bien aussi. C’est un putain de cercle vicieux. Et quand on est dans le vicieux, c’est dur de passer dans le vertueux. C’est vrai dans bien des domaines. Le poker ne fait pas exception.

Alors la variance la dedans, quelle place a-t-elle? 

C’est simple: aucune. Je ne joue pas assez pour qu’elle est une place cette salope. Ce n’est pas avec 4/5 satellites et 2/3 tournois que je vais pouvoir équilibrer les probabilités. Surtout en période de déchattage complet.

Alors que faire? 

La première solution qui je pense est de loin la plus EV+, c’est d’arrêter de jouer. Radical et efficace. C’est une solution que j’envisage de plus en plus sérieusement. Mais j’aime ce jeu. Du coup, c’est dommage quand même.

La deuxième solution consiste à faire le dos rond. Attendre que l’orage passe. C’est ce que font les joueurs généralement. On réduit le volume de jeu, on joue sur des limites plus petites. L’objectif étant de retrouver la win et donc le plaisir. C’est une bonne solution. Mais il y a un problème: je l’ai déjà testée plus d’une fois. Et le résultat est toujours le même. Je remonte un peu de bankroll, je rejoue des petits sat pour tenter des beaux tournois ou des qualif live, je déchatte et je broke.

Alors quelle solution vais-je choisir? Vous le serez, en suivant mes prochains billets sur julienpoker (ou en me suivant ICI).

GL.

luck-luck-shark-fishing-sunny-demotivational-posters-1292803399