Étiquette : WIPT

Winamax poker tour par équipe me voilà !

Bon je m’avance un peu en fait car je ne suis pas arrivé au bout de ma peine. Pour tenter de gagner mon entrée à la finale du winamax poker tour par équipe, il faudra d’abord que je passe sur le corps meurtri d’une ribambelle de blogueurs poker  + quelques insipides « +1 ». Mais j’ai une bonne team avec tornado et peterpan, l’homme qui a déjà décroché un contrat pro. Donc ça va chier.

Mais au fait, le WIPT par équipe, qu’est ce que c’est ?

La finale par équipes se joue par équipes de trois joueurs en trois stades : Full ring, Short Handed et Heads-up (les heads-up seront joués en live contrairement aux étapes du tour où ils sont joués « onlive » sur tablette). C’est l’addition des performances individuelles de chaque joueur qui détermine le classement de l’équipe à chaque stade

J’avoue que le concept du « onlive » me laisse un septique quant à l’expérience de jeu mais je comprends la démarche de winamax à qui cela fait faire un maximum d’économie.

wipt-team

Le prizepool de la Grande Finale par équipes sera de 100 000€ garantis. Toutes les équipes qui atteindront les huitièmes de finale seront payées… et nous on va se partager le magot.

La win pour l’honneur.

Hier soir, fraîchement débarqué du fouquet’s où j’avais dégusté champagne et petits fours, je décidai de m’enregistrer sur la dernière manche du championnat up&go / blogueurs, un tournoi en mode heads-up bien que je n’ai plus aucune chance de remporter ce putain de ticket pour le wipt. Question d’honneur et puis surtout question de variante car le HU c’est ma came. Ils étaient 26 à tenter de prendre les 30€ petits euros à la gagne. En effet, cette fois, point de ticket ajoutés. Juste 2 places payés.

J’ai joué 4 heads-up. J’ai su esquiver quelques coups…

tumblr_meduvardup1qdlh1io1_r1_400

Et au final, j’ai gagné. Voilà.

tumblr_mnsnxinCKZ1qdlh1io1_400

Maintenant, ça ne m’aura finalement pas rapporté grand chose cette histoire mais une victoire est une victoire et en cette période de disette et de déchatte galactique (la période en question dure depuis plusieurs mois), c’est bon à prendre.

Mais du coup, il va falloir que je tente de prendre ce ticket par mes propres moyens. Mon plan numéro 2 pour essayer de jouer ce tournoi sans payer était de me faire stacker par manuB. Mais là aussi ce fût un fail, pas épique mais qui pique un peu quand même. En clair, ça sent le sapin cette histoire de WIPT.

to be continued.

Cr de ma soirée poker comme si vous y étiez.

Cette fois, vous allez vivre ma soirée un peu comme si j’y étais. Et pour cause, j’ai écris le billet au fur et à mesure de la soirée. C’est la première fois que je tente cette façon de faire.  Je me suis concentré sur 3 tournois hier soir. Pas un de plus. Le « go live » de unibet qui garantissait 1000€ avec un ticket DSO à 550€ pour un buy-in de seulement 2€ (merci l’overlay!!), un tournoi privé pokernews qui offrait 10 tickets flash series à 150€ (209 joueurs en tout) et l’avant dernière étape du challenge up&go et blogueur organisé par pokerenligne.com sur winamax, un mixed game ultra-deep. J’espère que ce sera lisible 🙂 Attention, c’est parti!

Et c’est parti fort sur winamax avec un  double up au tout début du tournoi avec une flush max vs second flush.
Du coup, à la 1ere main que je joue sous la variante PLO, je suis chipleader avec 38k. A la 2ème session de PLO, je suis monté à 53k. Tout va bien. Mais vous savez bien qu’un tournoi ne se passe jamais de façon linéaire. A peine ai-je le temps de profiter de mon énorme pile de jetons virtuels que je fais une petite livraison à Busty. Je paye avec double paire alors qu’elle value pour représenter la quinte – quinte qu’elle a, bien évidemment. Je suis une vraie calling station.

A peine ma livraison de 10k effectuée, j’enchaîne avec une deuxième énorme livraison, à Mama cette fois, de 20k. Je paye son 3bet avec KT suited et hit une magnifique flush max sur un flop 8JA. Je me vois déjà en train de la destaker. Je vous la fait courte, doublette de l’as au turn et je me fait dépouiller avec flush max vs full (elle a 88 et hit set au flop).

Un peu fâché, je passe en mode aggro et arrive à remonter un stack confortable jusqu’à ce que je redonne encore un énorme pot en PLO à …. Mama (si elle chip le ticket WIPT, elle pourra me remercier!). Il s’agissait d’un coup assez classique en PLO, je paye deux grosses streets avec double paire et tirage quinte qui n’améliore pas.

Finalement à la deuxième pause, j’ai 32k. Et c’est là que je me rends compte que la structure est trop lente. Mais heureusement, je suis occupé en simultanée sur 2 autres tables. Et pour une fois, ça se passe plutôt pas trop mal. Sur le tournoi flash series, je suis 3eme sur 57 joueurs restant (209 au départ)… enfin pas pour longtemps puisque je perds un énorme pot allin préflop en 3 way avec AK suited vs JJ vs 66. Tout à recommencer du coup.

Retour sur Winamax ou je reprends mes jetons livrés à Busty quelques temps auparavant. Elle c-bet 2 street avec AIR mais pas de chance, j’ai hit le flop. Retour à 50k.

fallingEt sur unibet au fait? Bah je viens de bust. Pourtant j’étais bien parti et bien monté. Je bust sur le pot du chiplead avec KK vs AK qui chatte son As à 26 left. Forcément, si je ne suis pas foutu de passer mes 70/30, je ne risque pas d’aller loin. Adieu DSO. Une fois de plus, ce sera donc un bon gros chattar qui aura le droit de ship le ticket.

En parlant de chattar, me voilà en train de perdre la moitié de mon stack sur winamax en PLO avec un set floppé vs quinte river. Sick cette variante. Je suis relégué à la 10eme place sur les 19 restants. Il est loin le ticket putain.

ATTENTION ALERTE CHATTE : je viens de chatter sur le tournoi pokernews avec 66 vs TT quand tout part sur un flop 588. Je suis encore loin du ticket mais je respire.

Aller,  on retourne sur winamax avec la session PLO du mixed game: Double up! La magie du PLO comme vous pouvez le voir sur le replayer.

0h18: les blinds sont encore bien trop basses à mon goût. Ça n’en finit plus. Heureusement Mama est là pour me prendre mes jetons.  Mais j’aurais pu bust sur ce coup, je m’en tire pas si mal. Imaginez un peu, on est en bataille de blinde. J’ai AK en SB. Mama just call. Elle a AA. Pfiou. D’autant plus qu’un As tombe au turn. Cela aurait pu être une véritable boucherie.

0h30: je donne presque tout à Busty. Décidément. Un coup assez inévitable je pense. Elle a 55, j’ai 99. Tout part sur un flop 567. Je un peu mal après ce coup là mais j’arrive à me refaire en PLO et remonte dans la moyenne 6/13.

Au fait, vous voulez des news de mon tournoi pokernews ? On est plus que 17 joueurs pour 10 tickets, je suis bon dernier avec 6 BB, donc j’attends de chatter mais ça sent le sapin – enfin plutôt la bulle quoi.

ATTENTION ALERTE CHATTE : alors que je suis en mode survie depuis des plombes sur le tournoi pokernews, je trouve un double up avec AA vs 77 et un triple up derrière avec AKs vs 88 vs QQ. Mais rien n’est joué pour autant, je suis 9eme sur 14 left pour 10 tickets. Ne pas buller. Ne pas buller!

1h18: sur le tournoi pokernews, je suis 11/11. C’est donc la bulle et j’ai 4 BB. Je trouve un double up inespéré avec 88 vs 33. Un peu de répit.

1h25 : je suis à tapis automatiquement tellement il me reste rien avec K2. board JQK7 … ils sont 2 dans le coup pour me sortir. Le chipleader bet faisant coucher le 3eme joueurs et lui indiquant par la même occasion qu’il a une main. Effectivement, il a QJ pour double paire. Mais un K à la river me sauve de l’enfer.

1h27 : un joueur bust et je prends le ticket à 150€ pour les flash series. J’aurais au moins eu ça.

Il ne me reste donc plus que le fameux tournoi up&go / blogueur. On est 10 left. Je suis 9eme  et j’en peux plus.  Seulement top 3 payé et les pour avoir un maigre chance de gagner un petit quelque chose il faut que je prenne la 1re place. Je décide de boiter allin sur TT9 avec A9 suited. C’est busty – ou devrais-je dire plutôt Némésis – qui paye avec J8. Hm pas si mal, si je gagne ce coup, je vais jouer la gagne. Turn brique. River 7. Obvious.

1h35: Dodo.

Conclusion: 

J’ai adoré le mixed. Ce n’est pas la première fois que je joue ce format mais ce qui est sûr c’est que ce ne sera pas la dernière Je pense même que je vais me concentré dessus un bon moment. A part ça, je peux dire adieu au ticket WIPT du challenge pour de bon.  Je souhaite bonne chance joueur qui le prendra. En ce qui me concerne, il ne me reste plus qu’à me faire stacker par ManuB!

Heureusement, la soirée ne fût pas catastrophique avec la gagne du ticket flash series . Quant à mon bust d’unibet, je n’ai pas de regret vu le bad beat que j’ai mangé.

Ce qui est sûr, et promis, j’arrête la dessus, c’est que ça fait du bien de jouer en tournoi. Ces derniers temps j’ai enchaîné sitngo expresso et ça n’aide pas à prendre du plaisir au poker.

Une grosse pause s’impose

Bon bien sûr, écrire à chaud est plus un moyen d’évacuer que de réfléchir sur la stratégie qu’on a adopté pendant le tournoi. Mais là j’en peux plus. Trop, c’est trop.  Ce soir, après avoir bust du super sat main event pour les winamax sur 2 80/20 perdu de suite, je me suis payé le luxe de faire la bulle du satellite WIPT à 100€ qui offrait un package garanti. Nous étions 9 joueurs à participer, j’ai donc pris 0 le vainqueur 1100€.  Joie du poker français.

Cette session fut la plus éprouvante que j’ai jouée depuis des années. Et je n’exagère pas. Ceci tient au déroulement du satellite seul.  Je vais vous la faire courte, mais je pense que les joueurs qui ont eu l’occasion de faire un certain nombre de tournois pourront comprendre l’état mental dans lequel je me trouve maintenant.

A peine avais-je démarré ce très beau satellite (structure parfaite) que je perdais la moitié du stack de départ avec AK vs 66 qui avait trouvé un petit brelan sur la turn.

Motivé et calme, je suis reparti en mode grind pour remonter au stack de départ quand un méchant coup me priva de 94% de mon stack. Je vous raconte le coup vite fait?

  • Preflop : vilain mise, je 3bet, il 4bet et je call en position avec QQ.
  • Flop: Vilain fait une relance mi-pot, je shove et il paye avec AK (pas de flush draw, juste AK hein)
  • Turn : K .

Là j’avoue que je l’avais mauvaise.

Mais je me suis accroché putain. J’ai survécu. Je suis remonté. J’ai bataillé et  alors que nous étions plus que 4 j’étais chipleader.

Jusqu’à ce que…

Jusqu’à ce qu’un mec décide de payer mon allin préflop avec JT off. Moi, j’étais assez bien armé avev AQ suited. Mais ça n’a pas suffit.

Ce mec gars passe en mode chatte et fait le ménage. On se retrouve rapidement en heads-up. Il a 40k quand j’en ai 5 sur blind 250/500.

Mais je m’accroche putain. Et coup du destin, je chatte un 20/80 avec 66 vs TT. Halleluia. LE moment crucial. One time baby!

Je joue super aggro, je prends du jetons. Je passe chipleader. Je me serais pas accroché pour rien, ce putain de package est pour moi. En 3 mains, je touche 3 premiums mais il n’y a aucune action. La frustration. Puis vient AJ. On se cherche à coup de bet et ça boite allin. Il insta-call avec AK. Forcément. Tout a recommencé. Mais je suis pas encore mort. Je suis déjà revenu de plus loin. Enfin pas cette fois. Mon 77 s’écrase contre son A8 qui hit sont petit 8 de merde au flop. Terminé. Mes yeux pour pleurer, mon PC pour exploser et surtout une grosse, très grosse envie de tout envoyer balader.

Donc j’en  suis là. Je ne sais pas encore si je retournerai sur une room avant un moment. Un bon gros moment. Je réfléchis.

Rambo4-MachineGunrampage