Étiquette : Winamax

Qualifications pour les WSOP circuit events de Paris sur Winamax

Et si je me qualifiais pour les WSOP circuit events de Paris? Vous pourriez me réponde et si ma tante en avait? Mais avant de concrétiser un rêve, il faut bien commencer avec des « si ». Cela fait un petit moment que j’ai pas joué au poker en live, senti la feutrine du table, entendu le cliquetis des jetons de poker et fait quelques tricks (les 2 pauvres trucs que je connais).

Et putain qu’est-ce que ça me manque! Mais le poker est méchamment chronophage et c’est assez difficile à caser… Mais là, j’ai la grosse envie. Et le truc qui me motive encore plus, c’est que je vais pouvoir tenter de me qualifier en ligne. Pas besoin d’aller se bouge au cercle clichy… seulement au cas où je remporte un des satellites pour le main event des WSOP Paris 😉

WSOP circuit events de Paris

Cette année, c’est 2 millions d’euros garantis répartis sur l’ensemble des tournois, soit 500000 de plus que l’année dernière. Le main event, qui aura lieu du 30 novembre au 4 décembre garantit quant à lui 750000€ euros. (Programme complet des WSOP)

Qualifications WSOP Paris sur Winamax

Du 17 novembre au 10 décembre 2017, Paris accueillera pour la seconde fois les légendaires World Series of Poker Circuit Events. Les WSOP auront lieu dans le seul cercle de poker rescapé à Paris, le Cercle Clichy Montmartre.

Toutes les semaines, à partir du 12 octobre et jusqu’au 8 décembre, Winamax propose des satellites pour 12 « Ring Events ». Du « Ladies » à 250 € au Highroller à 2 500 € en passant par le Main Event à 1 500 € et l’event online sur Winamax.fr garantissant 500 000 €, il y en aura pour tous les goûts.

Cerise sur le gâteau, tout comme les bracelets WSOP de Las Vegas, les « Ring Events » récompenseront leur vainqueur d’une bague de Champion WSOP.

 

Programme de dimanche : sunday surprise à 100000€ garantis et un satellite WIPT !

Je suis méchamment rouillé niveau poker. C’est bien simple, mon niveau est inversement proportionnel aux levels que j’arrive à prendre sur Overwatch. Mais ce dimanche, j’ai la motivation pour tenter un truc. La motivation, c’est le sunday surprise, un petit tournoi à 10 balles qui gonfle son prizepool garanti à 100K€! Bon attention, pour offrir une telle garantie, vous vous doutez qu’il y a un hic: Un système de Re-Entry illimités… ouch. Mais le format est juste génial puisqu’il s’agit d’un Knockout – 6 Max. Miam.

Comme toujours, le gagnant du sunday surprise va repartir avec un gros cadeau en plus du cash. Cette semaine, c’est un statut red diamond pour 1 an. C’est le plus haut level chez winamax. C’est un très beau cadeau, mais si je remporte un truc pareil, je risque de passer des heures à jouer pendant 1 an et ma femme risque de m’en vouloir…

Détails du lot :

  • Le vainqueur du tournoi recevra le Statut VIP Red Diamond pour un an du 01/03/2017 au 28/02/2018 inclus.
  • Il bénéficiera de tous les avantages liés à ce statut VIP tels que :
  • L’accumulation des Miles en Poker et Paris sportifs multipliée par 6 pendant un an.
  • Les deux bonus VIP Red Diamond mensuels de 500 €
  • L’invitation aux Freerolls Super Diamond avec 20 000 € de prix tous les mois.
  • L’inscription aux tournois Live de Winamax : finale du Winamax Poker Tour, Winamax Poker Open de Dublin et Winamax Sismix à Marrakech.

Comme je ne suis pas totalement con, je sais que les probabilités de gagner le sunday sont minces. Aussi, je pense compléter ma session poker par un satellite pour le Winamax poker tour. Je rêve de jouer ce tournoi live et ce sera ma dernière chance.

Wish me luck 🙂

VISITEZ WINAMAX

 

Monter une bankroll en expresso

mise à jour décembre 2017 : depuis la création de ce format, le gros jackpot à 1 million d’euro est tombé plusieurs fois. 

Expresso c’est le format hyper turbo de sit and go malin mais addictif inventé par winamax qui permet de gagner jusqu’à 10000 fois sa mise de départ. Dès que j’ai testé ce format, j’y ai cramé une bonne poignée d’euro. J’ai aimé puis déchanté. Mais après plusieurs semaines de sevrage, j’ai décidé de m’y remettre. La raison était avant tout pratique : j’avais un tout petit reliquat de bankroll sur winamax (12€) et très peut de temps pour jouer, surtout des MTT high variance à 1€.

J’ai donc enchaîné des expressos à 1€ avec pour objectif de ne surtout par spew. Résultat, après 2h de jeu, je suis monté à 45€ de bankroll avec une pointe à 65€ avant de redescendre. Je précise que je n’ai jamais eu la chance de jouer à une table où le coefficient multiplicateur était supérieur à 6. Frustrant d’un côté mais relaxant de l’autre car je l’aurais plutôt très mauvaise si je devais avoir la change de prendre un x10000 pour le perdre sur un coin flip.

Je vais continuer d’essayer de grind en expresso 1€ jusqu’à atteindre 100€ de bankroll. Une fois à 100€, je vais tenter les 2€ et peut être quelques shoots à 5€. C’est tentant mais dangereux, la variance sur ce type de format est assez énorme. En même temps, les joueurs en 1€ et 2€ sont franchement pas très bon. Au dessus, ça a l’air de jouer serré comme de jeunes jouvencelles. Je vous confirmerai ça bientôt j’espère…

Toi aussi essaye de chatter sur Expresso ICI.

 

La promo sitngo expresso ou comment finir broke de façon expresse?

Hier je vous disais que j’adorais la dernière promo winamax pour les sitngo  : expresso. Aujourd’hui, je vous dis FUYEZ! Et pourtant, je ne suis pas bipolaire. En revanche, j’ai parlé trop vite.

Cette promo est ultra addictive (je suis d’ailleurs totalement halluciné que l’ARJEL ait laissé passer). C’est rapide, ça fait un bruit de machines à sous, les structures hyperturbo incitent à partir allin avec n’importe quelle merde en main.

D’ailleurs, hier, j’ai cru que je pouvais en tirer profit justement en resserrant un peu le jeu (par rapport à la moyenne des joueurs sur cette structure). Que je suis naïf. Car c’était sans compter sur le facteur bad beat. Et sur expresso, j’atteins un niveau de bad beat stratosphérique. AK < AQ , AA < TT ; AQ < AT etc. 50/50, 60/40, 70/30 et même 80/20 je prends tout dans la gueule. C’est évidemment des situations dans lesquelles je me retrouverai plus rarement sur des tournois classiques.

Résultat: alors que je joue avec une bankroll x100 par rapport aux buy-in de mes sitngo expresso, j’ai perdu 40% de bankroll depuis hier.

Je dis donc chapeau à Winamax pour l’idée marketing (de ce point vue, j’avoue c’est bien pensé) mais je pense qu’une limite a été clairement franchie.

Casino_Demotivational_by_R5_S8

La fièvre!

Ce soir, j’ai testé la FIEVRE (prononcez la fièèèvreeeuuxx pow pow pow pow), le tournoi de winamax remixé sauce Kool Shen.  Ce tournoi n’a rien de très particulier à part un thème dédié et des bruitage fait pas Kool Shen. Winamax continue sa stratégie de fun et de gamification et ça fonctionne! C’est très sympa de se retrouver sur cette table et les bruitages m’ont bien fait marrer.

fievre

La structure du tournoi est propre: 15 000€ garantis (20 000€ le dimanche), 20000 jetons sur blinds 50-50 et des rounds de 10mn. A noter que c’est du short-handed donc il y a de l’action.

Bon sinon pour une première qu’est ce que ça a donné question résultat? 

Moyen faible. Le pire c’est que je vois même pas trop où j’ai merdé. Je pense que c’est de petites erreurs qui ont fini par me coûter cher. Et puis, je n’ai pas été gâté niveau jeu non plus. Du coup, à une vingtaine de places de la bulle, j’étais en push/fold. Affreux. Puis c’est le double up avec JT  payé par 55. Je me retrouve avec 15BB quand le 1er en a 180. Ça me permet malgré tout de passer la bulle. Mais je continue d’avoir des mains de merde. Je finis par push 12 BB avec AT pour me faire payer par AK. Pas de miracle et je bust 279eme (315 itm).

Au passage, je tiens à souligner le payout extraordinaire qui permet de prendre 12€ pour 10€ de buy-in. C’est juste de foutre de la gueule du monde.

Je rejouerai certainement ce tournoi mais Winamax, please changez moi ce payout.

Rendez vous sur le Main Event winamax à 50€!

meJe vous disais la dernière fois que c’était assez facile de gagner 50€ avec winamax en parrainant un ami. Et bien aujourd’hui, je vous dis comment les dépenser de la meilleure des façons: En vous payant le buy-in du main event dimanche à 50€. Les plus frileux avanceront que niveau gestion de bankroll, c’est limite. A ceux là, je dis MAUVIETTE!

50 boules qui peut en rapporter un max puisque le main event de dimanche est un tournoi à 200000€ garantis, ce qui laisse présager d’un beau billet d’au moins 40000€ pour le premier. Un simple petit ITM vous assurera de doubler votre bankroll. Et puis au pire si vous perdez, dîtes vous que vous aurez eu le plaisir de jouer un des plus gros tournois online. Elle est pas belle la vie?

En ce qui me concerne, je serai donc demain soir sur winamax à 21h près à en découdre et tenter de battre mon deep run sur ce tournoi qui est une 17eme honorable mais frustrante place.  Suivez mes coup de chatte et de whine en direct sur viedejoueur.

Télécharger gratuitement Winamax à cette adresse.

Wannabe a Shark

Winamax vient de lancer la saison 2 de Top Shark et j’avoue que ça donne envie. Un contrat pro de 50k€ pour un an et un programme avec les plus beaux tournois de poker comme l’EPT de Deauville et de Monaco ou encore le Main event des WSOP, le rêve absolu de tous les joueurs de poker. Mais en ce qui me concerne je vois 2 obstacles non négligeables :

1 – L’investissement temps que ça demande.

Oui parce que voyez vous, c’est beau de faire le tour du monde,  d’aller faire un bootcamp revigorant au bord de mer entre potes, etc. mais quand on est papa d’un jeune vaurien de 2 ans, ce n’est pas facilement conciliable. Je ne dis pas que c’est impossible mais ce n’est pas évident à plus d’un titre.  Et puis même si, une fois le contrat en poche, tout devient plus envisageable, il n’en reste pas moins que pour arriver à le décrocher, il faudra y passer encore plus de temps!

2- Le niveau

Je suis lucide. Je sais que je n’ai pas le niveau de certains prétendants. Et je n’ai jamais run good plus de 27 minutes d’affilé donc je ne peux pas trop compter sur la chance. En revanche, je pense que c’est justement une bonne occasion de se dépasser et de faire progresser son jeu.

Malgré tout ça, je vais tenter quelques petites qualifications pour voir où ça mène. Comme je vous dit… sur le papier, ça fait vraiment rêver!

Toutes les infos sur le TOP SHARK ici.

FCOOP #11 et Main event sur Winamax

C’est comme ça. A chaque FCOOP, je fais de la merde. Je sais pas pourquoi, c’est peut être une question de Karma. Pourtant hier, j’y ai cru. Pas longtemps  mais j’y ai cru. J’ai d’abord réussi à prendre le ticket à 300€ pour le FCOOP #11. Je l’ai pris sur le satellite turbo à 50€ de 19h. Du coup j’ai été automatiquement late reg sur le FCOOP qui avait déjà commencé mais pas depuis très longtemps. Etant donné la structure magique de ce tournoi, ce n’était donc pas un problème. En plus de ça, très vite, je me retrouve devant un stack de plus de 30k (stack de départ à 20k). Et puis ce fût le drame. J’ai réussi à mixer la parfaite dose de poisse et d’erreurs. Avec ce genre de cocktail, on bust généralement très vite d’un tournoi.

A 21h40, j’étais out.  Je suis passé de 30k à 0 en 3 coups. Je vais vous la faire courte:

  • 1er coup :  J’ai [As][Qs] et je relance UTG. Je suis payé par 3 gars. Flop : [2s][Ah][4h]. Je cbet, je suis payé. Turn: [5s]. Je c-bet et je suis relancé. ALERT! ALERT!! un raise turn = nuts dans 95% des cas. Mais j’ai mon petit tirage à pic qui me tend les bras, je me dis que je suis dans un bon jour… aller… turn [2d]. Bon. Il y a pire comme turn mais je dois être derrière. Je check, il bet un petit montant genre je te value coco. Ok prend mon argent, c’est cadeau. Il a [Ac][5c].
  • 2ème coup: Un short stack relance et je paye hors position avec 88. Flop: 754. Je check, il bet, je raise et il boite. Propre. Là encore je paye car j’ai pas des masses de tunes à mettre vu la taille du pot mais je me sens pas vraiment bien. Good call, il a 99.
  • 3ème coup. J’ai plus que 7k. Je touche une pocket 9. Je relance, payé une fois. Baby flop sympathique, je c-bet et je me fais 3 bet. Je shove et il paye debout sur la table en criant car il a flopé un set de 4.

Voilà, voilà. 3 mauvaises rencontres qui auraient pu être évitées. C’est comme ça qu’on apprend, il parait.

Heureusement, du côté Winamax , ça se passait mieux! Après un ticket main event chopé à l’arrache sur un sat turbo de derniere minute, j’ai combiné bonne décision et chatte pour arriver à me qualifier sur le jour 2, donc ce soir! J’ai 270k quand j’average est à 169k je crois. Tout est possible et même si on est pas encore ITM , on est tout proche de la bulle, je devrais donc au moins rentrer dans l’argent. Vous pourrez suivre mon tournoi sur viedejoueur.com/xmaster 🙂

to be continued…

Maudit Booster ou le set up qui pique!

Hier soir, je me suis tenté un petit booster. Le booster, c’est un tournoi deepstack à 10€ sur winamax qui commence à 21h30. Ce n’est pas la première fois que je le joue, j’ai du m’y inscrire 5 ou 6 fois je pense. Le niveau est plutôt… j’ai envie de dire faible mais le mot approprié ce serait plutôt déglingo. On voit par exemple des mecs envoyer tout leur stack préflop sur blind 50/100 avec une pocket  en début de parole. J’ai souvent fait l’erreur de jouer ce genre de coinflip en me disant que si ça passait ça me ferait un beau gros stack mais c’est idiot. Un gros stack en début de tournoi ne sert pas à grand chose. Et jouer des coinflip 200BB deep c’est juste EV-. Bref, j’étais bien décidé à prendre mon temps. J’ai joué small ball au début et j’ai perdu pas mal. Comme souvent quand on joue small ball et qu’on tombbe sur des « alliner fous ».

Je vous la fais courte le but n’étant pas de revenir sur tout le tournoi. Mais vers 1h30 du mat, on est plus qu’une vingtaine de joueur de sur les 770 participants (très léger overlay d’ailleurs). Jusqu’à ce coup que j’ai beau refaire et refaire dans me tête, je ne vois pas comme j’aurais pu l’éviter!

Voici la main en question: A noter que le replayer déconne sur les positions, puisque je suis en réalité en position de small blind et que je complète un limp, la big blind checkant.

Les stats au flop sont digne des mains jouées en PLO. En gros j’ai 38% de chance de l’emporter vs 30% et 30% pour les 2 autres joueurs. Je ne peux même pas appeler ça un bad beat. Fuck.

Si les proba avaient été respectées; j’avais de quoi assurer la TF et même penser sérieusement à la win. Au lieu de ça, je prends 37€. #viedejoueur

J’ai joué mon 1er tournoi Top Shark ce soir

Mode LAG enclenché. Marre de me prendre des bad de l’espace, au moins en étant lag, je sais pourquoi je perds. D’ailleurs, j’ai perdu! Busted dans les 1000 et quelques sur les 2800+ du départ… 2800! Un field énorme qui a permis de dépasser très largement le prizepool garanti qui nécessitait qu’environ 1000 joueurs.

Décidé à jouer LAG donc, j’ai tout de suite enchaîné les 3bet dans des spots qui m’ont semblé propice. Par exemple, un limp en middle position, un raise du cut off, suivi par le bouton… de quoi faire un bon gros pot, idéal pour 3bet light en SB. C’est ce que j’ai fait avec [Kc 7c], suivi par un joueur, je C-bet évidemment sur le flop sans importance et remporte un gros coup. Le coup suivant je fais la même avec [7c 6c] en étant cette fois en late position. Tout le monde fold preflop, parfait. Comme ça marche, je continue le coup d’après (le coup joué par moi bien sûr, je n’ai pas enchaîné ces 3 coups) avec un 3 bet  depuis le cut-off avec [7d 4d]. Une petite sur-relance post-flop suffira à l’emporter.  Mais le poker, c’est jamais simple et je finis par perdre quelques coups. Je finis par faire les montagnes russes, ma spécialité… jusqu’à une erreur fatale:

Je suis en BB avec [9c 9h]. J’ai 65k de stack, soit plus de  50 BB à ce moment là. Un shortstack qui a ~18k en middle position fait tapis. J’envisage de le call mais le joueur au bouton paye. Il reste à ce joueur encore 27k derrière. Du coup, ça change mes plans.  Pour moi, le premier joueur qui fait tapis n’est pas vraiment un problème, je pense avoir toutes les chances d’etre en coinflip avec lui, voire bien au dessus s’il a une petite paire. En revanche le just call du 3ème joueur est plus embêtant.  J’ai cliqué sur ZE ALLIN BUTTON tout en regrettant de le faire, certainement entraîné par la dynamique que je m’étais imposée depuis le début du tournoi. Je savais que c’était une erreur. Sur ce spot, seul les premium pouvaient justifier un tel move.

J’ai été insta-call par une paire de 10. Ce qui est assez léger comme call quand on y pense. Mais en l’occurence, il a eu raison. Le flop a quand même donné un joli brelan au short stack qui avait poussé avec une pocket 5.

Du coup, je me suis retrouvé avec moins de 17BB. Je suis déjà revenu de plus loin mais c’était sans compter sur ma deuxième boulette: Un joueur en late position relance et je décide de shove en BB avec 33. Light mais il pouvait très bien avoir un broadway et fold ou au pire me payer pour un coinflip. Raté, je suis tombé sur KK.

Ce ne sera donc pas cette fois que j’atteindrai le stade 2 de la Shark Academy mais comme je vous le disais, je compte bien sur cette série de tournoi pour progresser. Ma ligne de conduite pour les prochains tournois sera donc en gros la même : me faire violence, me forcer à agresser, choisir les bons spots etc. Tout un programme. Rendez vous au prochaine tournoi Top Shark 🙂