Étiquette : Partouche

Partouche Poker Tour, ticket à 1250€ in the pocket!

Voilà une journée comme j’aimerais en avoir plus souvent. Tout d’abord, j’ai commencé par m’inscrire sur Partouche.fr. L’objectif était uniquement de voir ce qui se faisait au niveau satellites pour le Partouche Poker Tour. Inscription faite, j’ai fait un tour sur le lobby, onglet « live ». Là, j’ai vu qu’il y avait un sub-qualifer à 45+5€ pour choper un ticket à 1250€. 5 tickets garantis soit un prizepool de 6250€. Magie de l’overlay, à 21h, il n’y avait que 36 joueurs inscrits. J’ai donc pas hésité à créditer 50€ sur la room pour me payer mon inscription. A noter que la partouche accepte un grand nombre de moyen de paiement – quasi tous en fait – c’est assez rare pour être signalé.

Au total nous étions 61 joueurs à participer. C’est un gros 50% d’overlay et ç’est toujours ça de pris. D’autant plus que ce sub-qualifer a beau être un tournoi à 10000 jetons au départ, c’est en fait un turbo et je vous conseille d’amasser un max de chips rapidement.

En table finale, nous étions presque tous en mode push/fold. J’ai commencé le tournoi dans les choux, comme à chaque fois que je finis par gagner lol. Finalement je me suis retrouvé en TF, bien décidé à ne rien lâcher malgré le fait que je sois 9ème sur 9. (alors que j’ai passé une partie du tournoi chipleader!). La délivrance est arrivée après qu’un pauvre gars saute 6ème sur A4 vs KK.

  • Dans journée ce fut donc inscription > sub-qualifer  > ticket 1250€

Restera le plus difficile, gagner le super sat live. Je ne sais pas encore où et quand il aura lieu, il faut que je me renseigne sur les casinos partouche.

Compte Rendu satellite PPT au casino de cabourg!

Voilà qui est fait! Depuis le temps que j’avais gagné ce ticket, il fallait bien que je finisse par jouer de satané satellite! La première tentative avait échoué faute de joueur! Pourtant ce n’est qu’un simple sit’n go à 10 joueurs mais il semblerait que ce ne soit pas si facile de les remplir. Cette fois, j’espérais donc que ce soit la bonne d’autant plus que je me tapais quand même 220 bornes pour le jouer.

J’en profite d’ailleurs pour signaler à Alain (qui s’occupe du poker au Partouche de Cabourg) que Forges-les-eaux n’est pas  beaucoup plus près de paris que Cabourg (7mn de différence!) :mrgreen:

Le satellite s’annonçait mal barré puisqu’à 21h, nous étions que 8 joueurs! Finalement nous avons donc du rajouter un peu au bout pour pouvoir jouer à 8. La structure était plus correcte que ce à quoi je m’attendais. On démarrait avec un stack de 5000 et des rounds de 20mn. Malheureusement mon compte rendu va être assez court.

J’ai touché très peu de bonnes mains et je suis tombé sur un type chanceux comme on peut difficilement imaginer. Vous pensez que je suis de mauvaise foi? Attendez que je vous donne 2 coups en exemple.

Le premier coup est disputé entre ce type, que j’appellerai LE chatard et un autre joueur. (moi je suis en dehors). Je vous passe les relances et autre détails techniques sans grande importances dans ce cas. Le flop tombe: [Ad 8h 4h] Les 2 joueurs finissent à tapis.

Main du joueur A: [Ah 7h]

Main du Chatard: [Kh 9h]

A ce moment, Le Chatard est éliminé du tournoi s’il perd, ce qui devrait se produire vu les probabilités infimes  de gain. Mais c’est sans compter sur une chance insolente puisque le turn est [Kd] et River: [9c].

Quelques coups plus tard mr Chatard sort un joueur qui a [Ah Ad] avec [Qd 9d] sur une couleur floppée.

Quant à moi, j’ai perdu face à lui sur un coup qui a surpris 2 joueurs de la table. J’ai [7c 7s] au bouton. Mr Chatard qui joue très très loose depuis le début limp. Je décide de relancer assez fort car je veux être en tête à tête (il y a 3 autres limpers dans le coup). Mr Chatard me 3-bet Allin. Je réfléchis un moment et fini par payer. Je le vois pas sur un premimum bien sûr puisqu’il a limpé. Vu son style plutôt LAG, j’exclus aussi les suited connectors. Il me reste donc les petites paires de 2 à 6 et les As mal accompagnés.  Et en effet, je ne me reproche pas mon call puisqu’il montre [Ad 9c]. Mr Chatard touche son as sur la turn et le me retrouve super short stack. Il me reste quelque chose comme 1700 de stack alors que les blinds sont à 150/300.

Arrive le dernier coup (pour moi). Je suis de big blind. J’ai tenu ce que j’ai pu avec mon stack mais la plus haute carte que j’ai vue était un 10 et elle était accompagnée d’un 3!. Le mec UTG fait une relance à 700, mr Chatard call.  J’ai [7h 6d] en main et je décide de push. Il me reste un soupçon de fold equity et clairement j’ai besoin de me refaire si je veux pas mourir à petit feux (inacceptable en tournoi). J’arrive à faire passé le joueur UTG (qui jette [8c 8s]!) mais mr chatar paye. Il découvre [As Qc] et je ne suis pas mécontent de ce super 40/60! Sauf que personne n’améliore au flop et je suis out.

Pas trop de regret donc sur ce satellite. Je n’ai vraiment pas eu de jeu et je me suis défendu comme j’ai pu. Le joueur à ma droite pendant un moment m’a fait souffrir en enchainant 4 paires de suite!  Un autre est passé chipleader 1h après le début du sat grâce à AK, AQ et QQ et AA en 1 heure de jeu… Bref, les cartes étaient bien là ce soir, mais pas pour moi! Bon au moins maintenant j’ai une zolie carte partouche 😉

Satellite live au Partouche de Cabourg

Le 6 juin dernier, j’étais passé 3 places du ticket à 1075€ pour le Partouche Poker Tour mais j’avais quand même sauvé les meuble avec un ticket à 125€. Habitant en région parisienne, les casino Partouche ne courent pas les rues, je me suis donc inscrit à celui de Cabourg pour tenter ma chance. Ce sera Jeudi 24 juin à 20h que commencera le sit n go. En effet, ce n’est pas un tournoi mais bien un sit n go de 10 joueur avec 1 seul qualifié à la clé! Le gagnant repartira donc avec un ticket pour l’étape de St Amand-les-eaux qui aura lieu les 3 et 4 juillet prochain. Ça tombe bien, j’ai rien de prévu ce week-end là 🙂  . Je vous ferez un compte rendu live du tournoi sur Twitter, en espérant que cette fois je ne me fasse pas sortir sur 2  as :mrgreen: !

Compte Rendu: finale clubpoker pour le Partouche Poker Million!

Hier après midi, j’ai joué la finale d’un tournoi organisé par clubpoker et partouche poker pour tenter de décrocher un pack Partouche poker million. Il y’a 15 jours de cela, je m’étais qualifié pour cette finale sur un satellite (freeroll).

Nous étions donc 98 au départ. Le prizepool était très alléchant avec un package à 4500€ pour participer au PPM d’Espagne (un gros tournoi à 3000€ de buyin). La 2ème et 3ème place récompensait d’un ticket pour les super sat partouche à 1075€. De la 4ème à la 10ème place, on avait le droit un lot de consolation: un ticket live à 125€ permettant de se qualifier pour le 1075€.

J’ai commencé le tournoi en stratégie small ball… qui fut absolument inefficace car je n’ai pas touché un seul flop! Au bout d’une heure j’avais le même stack qu’au départ.

Après 2 heures de jeu, j’ai fini par touché quelques mains et j’ai pu monter au niveau de la moyenne et attaquer la 3ème phase avec assez de chips. Pendant cette 3ème phase, j’ai attaqué presque tous les coups profitant d’une table plus serrée. J’avais donc une image très LAG et cela m’a permis de monter rapidement en étant payé à tapis quand j’avais de grosses mains. Pour couronner le tout, j’ai eu la chance de remporter une série de coin flip.

La bonne stratégie associée à la chance m’ont permis de me hisser en table finale après 4h15 de jeu en étant chipleader! Certes la structure était lente mais j’ai rarement vu des joueurs s’accrocher autant!

J’étais donc en confiance au moment d’aborder la TF. Malheureusement, j’ai fini par sortir 5ème! La première entaille profonde à mon stack fut assez inévitable. Alors que je me suis calmé niveau relance depuis qu’on est en TF, je touche 99 en UTG+1. Le short stack de la table me relance à tapis et je paye. Il me montre KK qui tient. Je perds 40k sur ce coup.

En revanche, la 2ème entaille était évitable: On s’est retrouvé à 3 dans le coup. J’avais (encore) 99. Je relance preflop UTG et je suis payé par 2 joueurs, dont celui qui m’a sorti ses KK un peu lus tôt. Le flop JAA me laisse penser que personne n’a d’as et je mise 24k dans un pot de 56k. Le premier joueur se couche et le dernier, après un temps de réflexion, fini par payer (il lui reste 24k de jetons) avec…. KK! Pas de surprise et il double en me laissant short stack. Je ne suis pas content de ce coup, j’aurais du check au flop, je l’ai joué trop agressif.

La suite est classique. J’ai plus que 38k, c’est à dire 6 BB. Je suis donc en mode push/fold et je paye une relance à tapis du 2eme plus petit stack de la table que je mets sur un panel aussi très large vu sa situation. Manque de chance, il montre JJ, une des pire main contre laquelle je pouvais me retrouver. Je suis out.

Difficile de sauter si près du but mais le bilan de ce tournoi est plutôt positif. D’abord il m’a permis de mettre en place une stratégie que j’ai jugée efficace. Ensuite, je ne suis pas rentré totalement sans rien, puisque j’ai en poche un ticket à 125€ pour disputer un satellite live…et comptez sur moi pour en faire bon usage!

Y-a-t-il une place pour le site de poker en ligne Partouche?

partouche pokerC’est une question qu’on peut se poser aux vues de ce que rapporte le site Pokerworks dans son article du 18 septembre. L’article est très complet et je vous invite à aller le lire. Il en ressort que le groupe Partouche, qui a lancé son site de poker en ligne en grande pompe il y a tout juste un an, a du mal à décoller. Le bilan apparait même très mitigé. Seulement quelques centaines de joueurs en ligne, alors que les rooms comme poker770 ou Winamax en compte plusieurs milliers. Je ne parle même pas des énormes sites comme Pokerstars ou Full Tilt Poker qui eux, en compte des dizaine de milliers!

L’article avance quelques hypothèses pour expliquer ce démarrage difficile. Pour ma part, je pense que Partouche a fait l’erreur de miser principalement sur sa force de frappe, à savoir ses casinos et sa clientèle de joueurs de poker. Se lancer dans le business en ligne est une chose totalement différente que de monter un casino! Leurs concurrents sont de puissantes entreprises avec des moyens dépassant très largement les leurs. Ceux qui se lancent dans l’aventure doivent lutter. Je pense, entre autre, à des sites comme Chilipoker qui, malgré le fait qu’ils aient mis le paquet au niveau de la promotion en ligne, n’arrivent pas vraiment à décoller.

Alors messieurs de chez Partouche, si vous me le permettez, laissez moi vous donner quelques pistes:

  1. Organisez des gros freerolls avec des gains alléchant.
  2. Profitez de votre réseau pour décrocher des bons joueurs et créez une team jeune et dynamique.
  3. Si possible signer des joueurs connus du grand public pour cette team et en faire la promo.
  4. Créer un outils d’affiliation performant destiné uniquement à la promotion en ligne.
  5. Embauchez une équipe de « Rep Sale » pour cibler les sites internet qui feront votre promo.

Pour le reste, c’est l’arsenal habituel et assez agressif propre à ce marché. Cf ce que fait poker770 par exemple.

Play Online Poker