Stratégie Sit’n Go Double or Nothing

mise à jour mars 2011: Depuis l’ouverturedu marché français les double or nothing ont laissé leur place à une nouvelle formule sur pokerstars. Dorénavant, les joueurs ne gagnent pas le double de leur mise de façon égale mais une somme proportionnelle au nombre de jeton qu’ils ont.Ceci change la stratégie. Je vous ferai un article très prochainement à ce sujet sur pokerbastards.com

Le principe du double or nothing est simple: La moitié des joueurs sont payés à part égale. Sur Pokerstars, il y en a un grand nombre et ils sont toujours pleins car très demandés. Il faut dire que sur le papier, c’est alléchant. Il suffit d’être dans les 5 derniers pour doubler sa mise… Mais est ce vraiment rentable? Doit-on mettre un stratégie particulière pour jouer ces sit & go? Voilà le genre de questions que je me suis posées et les réponses ne sont pas si évidentes.

Premier constat évident: Pour que ce soit rentable il faut être dans les places playées plus d’une fois sur deux! J’entends déjà les âmes moqueuses argumenter que c’est facile. Personnellement, après avoir joué une trentaine de sit n’ go double or nothing, le constat est simple: 17 gagnés, 13 perdus. A 21,60$ le buy-in et 40$ la place payée, j’ai donc fait un bénéfice de 48$.  Franchement sur 30 sitngo, ce n’est pas assez au regard du temps passé.

Pour rentabiliser vraiment cette forme de tournoi il faut donc gagner au moins 7 fois sur 10… et encore, en y regardant de plus prêt c’est encore moins évident. D’abord ces sit’ n go se jouent à 10 alors que les sit’n go normaux se jouent à 9. Donc vous devez éliminer 5 joueurs pour être payés. Sur les sit’n go normaux, vous devez en éliminer 6, soit seulement un de plus pour gagner 36$ au lieu de 40$.

Au final, tout se résume à savoir s’il existe une façon de jouer qui assure d’être dans les places payées dans plus de 54% du temps?

J’ai testé tous les styles de jeu: Tight, loose, agressif, passif tout… Sans surprise c’est la combinaison Tight/Agressif qui fonctionne le mieux en début de tournoi pour passer en loose agressif arrivé à 6 joueurs.

J’ai pu noté que:

  1. Si vous avez la chance de doubler votre tapis rapidement, vous pouvez ne plus jouer un seul coup. Il m’est même arriver de me mettre N/A pour me consacrer à une autre partie et finir dans les places payées.
  2. Une fois passées les premiers tours de blinds et qu’il ne reste plus que 7 joueurs, il faut être très agressif sur tapis plus petits que le vôtre.
  3. Vous finissez pas retrouver les mêmes joueurs car beaucoup de jouent que des double or nothing. Ça permet de prendre des notes sur eux.
  4. Les parties sont souvent profondément ennuyeuses. Il faut jouer uniquement dans un souci de rentabilité et je vous conseille de le pratiquer en multitabling.
  5. C’est d’autant plus rentable que vous pouvez faire double or nothing d’au moins 20$ (l’idéal étant 50$ et 100$)

En conclusion, les double or nothing ne correspondent pas du tout à mon style de poker. je les trouve ennuyeux et pas si rentables que ça quand on regarde de près. C’est malgré tout un bon moyen de s’entrainer en limitant les variations de bankroll trop importante 🙂

pokerstars

7 thoughts on “Stratégie Sit’n Go Double or Nothing

  1. Personnellement j'en joue un de temps en temps, mais je me limite à 5$50 en buy-in et sur winamax, j'évite d'en jouer plusieurs à la suite, car curieusement, je gagne très souvent le 1er, mais rarement les suivants ! 😆

  2. Je ne connais pas dutout ce format, n'étant pas proposé par fulltilt (pourquoi ???), mais je pense en revanche qu'il y a une forte variance par rapport a un sng classique. On passe effectivement de 33% de places payées à 50%, mais sans le bénéfice de pouvoir finir premier, ce qui doit etre effectivement dur pour la rentabilité. En plus "Gagner à moitié" c'est pas très gratifiant, alors qu'on retire toujours une certaine fierté à finir premier d'une mini compétition… pas pour moi non plus

  3. Slt je trouve ton artcle interessant,

    de mon experience de double or nothing bizarement, je dirai que plus le buy in est elvé, plus les parties sont faciles. JE M'EXPLIK!! lol

    donc j'ai joué pas mal de sitngo DON 50$ et j'ai remarké que les joueur son freezed, c'est a dire qu'il attendent vraiment tard pour commencer a voler les blinds contrairement au joueur de DON NL5 a 20 sur winamax, et aussi qu'il on bien du mal a caller un maniak ki vole en n'importe quel position, ce qui rend la situation tres profitable, parcontre, il y a certaines heures ou il est bon d'eviter ces tables car il y sejourne pas mal de regulars que je soupconne fortement de s'allier..

    En bref, je pense que c'est une variante bien pour se construire une bankroll rapidement, mais il ne faut pas s'endormir dessus parsque vraimen, c'est CHIAN! ps: j'aime bien ton blog 😉

  4. L'alliance est assez fréquente. C'est une sujet qui mériterait qu'on s'y attarde d'ailleurs.

    Moi j'ai carrément arrêter de jouer ces sit&go à justement à cause du type de jeu et de l'ennui!!

    Merci du compliment pour le blog 🙂

  5. ton article est très intéressant

    perso, j'en ai joué quelques uns aussi … mais je n'avais envisagé les choses sous cet angle mais depuis ma technique s'est améliorée et les SitNGo sont définitivement plus lucratifs 😉

    j'ai commencé les ShortHand depuis peu, avec cette fois 2 places payées sur 6 au lieu de 3 sur 9. bien entendu, j'en connais les variantes mais la concurrence me semble plus ardue. tu as de l'expérience en ShortHand ? je me focalise sur les buy-in $5 et évolue avec ma BK

Laisser un commentaire