Parfois, j’ai simplement envie de n’avoir jamais connu ce putain de jeu.

For d’une bankroll modestement revigorée, je me suis mis en tête de faire quelques sit n go sur pokerstars pour 1/ tenter de gagner un ticket pour le brésil et 2/ continuer de monter la bankroll tranquillement grâce à des sitngo 5/10€ et un peu de cash game NL10 (zoom essentiellement).

Ça, c’était le plan. La théorie.

216agence20tout20risque

En pratique, cela ne s’est pas tout à fait passé comme prévu. Je pense que j’ai parfaitement mixé des moves foireux avec une déchatte astronomique. Le parfait cocktail de loser. Exemple ? Hmmm quand je « hero » call avec KK un boulet qui shove avec sa pocket 2 sur un board TAT6 pour trouver un joli petit 2 river. Ou encore quand un gars bet 2.6€ UTG sur blind 0.1/0.2€, que je le 3bet avec AK pour trouver un flop 55A et m’empaler sur 54 suited… des exemples comme ça, j’en ai des wagons. Ils s’ajoutent à tous les soin flips perdu et autres rencontres inévitables genre KK vs AA.

Résultat, en même temps que j’accumule des point s de fidélités, je perds des €. Et même si le programme VIP de pokerstars est très bon, il ne suffira pas à compenser l’hémorragie à ce rythme.

Donc.

  • Soit je clôture mon compte une bonne fois pour toute. J’y songe très sérieusement.
  • Soit je me dis que ça va passer et je joue ultra bankroll management genre 1 pour 100 voire 200.

Mais je me connais. Je n’aurai pas le courage pour la première (quoique changer de pseudo et reprendre un bonus nouveau joueur est alléchant) et je n’aurai pas la patience pour la 2ème (jouer en NL2, c’est juste impossible pour moi). Du coup, une option 3 se profile… le broke.

To be continued…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *