Maudit Booster ou le set up qui pique!

Hier soir, je me suis tenté un petit booster. Le booster, c’est un tournoi deepstack à 10€ sur winamax qui commence à 21h30. Ce n’est pas la première fois que je le joue, j’ai du m’y inscrire 5 ou 6 fois je pense. Le niveau est plutôt… j’ai envie de dire faible mais le mot approprié ce serait plutôt déglingo. On voit par exemple des mecs envoyer tout leur stack préflop sur blind 50/100 avec une pocket  en début de parole. J’ai souvent fait l’erreur de jouer ce genre de coinflip en me disant que si ça passait ça me ferait un beau gros stack mais c’est idiot. Un gros stack en début de tournoi ne sert pas à grand chose. Et jouer des coinflip 200BB deep c’est juste EV-. Bref, j’étais bien décidé à prendre mon temps. J’ai joué small ball au début et j’ai perdu pas mal. Comme souvent quand on joue small ball et qu’on tombbe sur des « alliner fous ».

Je vous la fais courte le but n’étant pas de revenir sur tout le tournoi. Mais vers 1h30 du mat, on est plus qu’une vingtaine de joueur de sur les 770 participants (très léger overlay d’ailleurs). Jusqu’à ce coup que j’ai beau refaire et refaire dans me tête, je ne vois pas comme j’aurais pu l’éviter!

Voici la main en question: A noter que le replayer déconne sur les positions, puisque je suis en réalité en position de small blind et que je complète un limp, la big blind checkant.

Les stats au flop sont digne des mains jouées en PLO. En gros j’ai 38% de chance de l’emporter vs 30% et 30% pour les 2 autres joueurs. Je ne peux même pas appeler ça un bad beat. Fuck.

Si les proba avaient été respectées; j’avais de quoi assurer la TF et même penser sérieusement à la win. Au lieu de ça, je prends 37€. #viedejoueur