Les Français adeptes des jeux : du poker au Monopoly

D’après une étude de BVA établie en 2017, deux tiers des Français sont amateurs de jeux. Plus impressionnant encore à l’heure de la montée en puissance des jeux vidéo, 27% d’entre eux jouent aux cartes de manière régulière. Les jeux de cartes traditionnels restent ainsi grands favoris des Français, suivis de près par les jeux vidéo (25 %).

Du Scrabble au poker, les Français restent attachés à leurs jeux préférés

D’après Bruno Cathala, auteur de jeux de société, le jeu « est un générateur permanent d’émotions qui peut grandement contribuer à notre bonheur social ». Les trois quarts des Français se disent « bons joueurs » et ce n’est pas pour rien.

Les jeux de cartes ne se laissent pas détrôner

Les Français et les jeux de cartes, c’est une relation vieille de plusieurs siècles. Arrivées en France à la fin du XVIe siècle, les parties de cartes prennent une place toute particulière dans la culture française. Le modèle de jeu de cartes comme on le connaît n’apparaîtra cependant qu’en 1830 en France. La belote et le tarot, grands favoris des Français, restent loin devant le jeu de réussite. Le poker quant à lui connaît la plus grande progression parmi les jeux ces dix dernières années. Parmi les variantes du jeu de bluff, le plus populaire reste le Texas Hold’em.

Les jeux de société, vecteur de lien social

En 2019, plus de 20 millions de boîtes de jeu ont été vendues en France, avec une augmentation de 13% entre janvier et février par rapport à l’année précédente. La France est donc devenue le plus gros marché d’Europe et les cultissimes Monopoly et Scrabble sont en tête de liste. Les adultes sont de grands consommateurs de jeux, avec une augmentation de 30% par rapport à 2017 dans leurs achats de jeux de société pour eux-mêmes. La principale explication à cet engouement est la facilité que les joueurs ont à briser la glace et à créer des liens lors des parties.

image par Pexels.com

Les Français retrouvent désormais leurs jeux préférés sur leurs écrans

Comme les Français passent environ cinq heures par jour devant leurs écrans, les développeurs de jeu ont bien compris que le nouvel eldorado se trouve sur les ordinateurs, tablettes et smartphones. Il est par exemple possible de retrouver les très célèbres jeux de La Bonne Paye et du Scrabble sur nos écrans de téléphone grâce à des applications dédiées. Pour les amateurs de culture générale, Ubisoft a développé le Trivial Pursuit sur PlayStation et Nintendo Swift. Les grands classiques ont même envahi la sphère des casinos en ligne : ainsi, les adeptes du Monopoly peuvent redécouvrir leur titre préféré en jouant à la machine à sous Super Monopoly Money. Le design est pensé pour reproduire l’univers du jeu octogénaire et on y retrouve la très célèbre case parking gratuit. 
Pour ce qui est des jeux de cartes, les amateurs de quinte flush et de carré d’As disposent également d’un large éventail de jeux sur la toile. En 2020, plus de 500 000 comptes de joueurs actifs de poker en ligne ont été enregistrés par l’Arjel (Autorité de régulation des jeux en ligne) en France. Bien que le nombre semble avoir diminué par rapport à 2010, la grande majorité des joueurs qui s’affrontent sur Internet sont des professionnels. Pour les amateurs de belote, il est également possible de retrouver le jeu de cartes culte sur son mobile.
Les jeux en France sont bien plus qu’un simple divertissement et ils font chaque jour peau neuve. Il est désormais possible de jouer au Monopoly en grandeur nature avec l’application Néopolis dans les villes de Lyon et Caen. Les joueurs peuvent acheter avec leur téléphone des monuments, restaurants et magasins dans le but de devenir le nouveau maire de la ville. La prochaine étape : développer des jeux en réalité virtuelle accessibles au plus grand nombre.

xmaster

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page