Les enregistrements tardifs me réussissent!

Avant je faisais mon aigri et je pestais sur les tournois qui permettaient des enregistrements tardifs exagérés du genre 60mn voire 120mn. Mais ça, c’était avant. Avant que je me « late reg » pas mal ces derniers temps et que je finisse toujours pas avoir de bons résultats. J’en suis même venu à me poser la question : pourquoi?!  Et après réflexion, j’en suis venu à la conclusion que j’avais moins tendance  à spew quand j’arrivais sur un tournoi après plusieurs rounds.

C’est peut être parce que j’aime le côté « challenge » du genre « attendez les gars, j’ai du retard mais la victoire n’en sera que plus belle ». Ce qui est sûr, c’est que ça se rapproche du « symdrôme soirée ». Vous savez bien, quand on arrive premier à une soirée, l’ambiance est toujours un peu molle, parfois même au point qu’on préfère partir avant même que ça ne chauffe. C’est pour ça qu’il faut toujours arriver dans une soirée quand elle a déjà bien commencé. Et bien pour un tournoi de poker, c’est un peu pareil.

J’en suis pas à faire ça en live comme Phil Hellmuth qui s’en est fait une règle. Je me le permettrai peut être quand j’aurai les mêmes résultats que lui 😉  Mais, vous ne me verrez plus whiner sur les enregistrements tardifs.

Et vous, ça vous arrive de vous enregistrer tardivement? souvent ou au contraire vous n’aimez pas ça?