La bulle d’un package, c’est toujours violent

Si je devais choisir un nouveau pseudo de joueur, je pense que ce serait « bulleman ». Bulleman, comme l’homme qui fait des bulles. Et je ne parle pas de Morphée! Hier, j’ai fini 2ème du sat Acf Poker Tour. 2ème pour 0€, la joie des room avec trop peu de fréquentation (spéciale dédicace à l’ARJEL). Et faire une bulle à 1500€, ça fait mal. On se sent pas bien après. Et on s’en veut. En tout cas, moi je m’en veux. Alors que mon cerveau me disait d’appuyer gentiment sur fold, mon index droit, mue d’une vie propre en a décidé autrement. Je vous raconte le coup rapidement:  Je suis short stack avec 11/12BB, je suis de BB avec [Qd Jd]. Mon adversaire limp, je raise, il shove… et je paye. Ma première pensée est « aller un coinflip ça se joue », ma deuxième est « oula mais attend, tu vas pas jouer ton package sur un CF quand même, attend le prochain spot ». Mais trop tard, j’avais déjà cliqué.

Il faut dire que malgré le fait que je sois arrivé en heads-up, j’ai mangé des coups difficiles à digérer pendant ce tournoi (allez voir sur viedejoueur.com/xmaster pour voir les mains). Du coup, je pense que je n’étais pas vraiment « zen ». A force d’être passé à côté du tilt, sans jamais basculé, j’ai fini par craquer.  Mon adversaire a retourné une pocket 2, ce qui était plutôt une très bonne nouvelle puisque je me payais même le luxe d’être favori.

Mais le coinflip n’est pas passé et je n’ai pu que m’en prendre à moi même. Il ne reste plus qu’à tout recommencer pour tenter de nouveau la semaine prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *