Fin de soirée par K.O.

C’est le genre de soirée qui vous fait fortement douter. Dois-je, ne serait-ce que remettre un jour les pieds à une table de poker? J’ai fait 2 MTT et joué 400 mains en CG. – 3 caves en CG et bust des 2 MTT sur des bad beat. >Je vous préviens, le premier qui parle de variance ou qui me sort « that’s poker », je mets un contrats sur sa tête.

Sur le 1er MTT, je bust avec KK face à AT off. Pourtant j’avais annoncé la couleur avec un 3bet costaud. Le vilain engage les 3/4 de son stack avec son AT et touche un As au flop. Tout juste ITM quand même mais avec ce coup j’allais en TF.

En cash game, je vais la faire très courte en résumant les coups qui m’ont destack ou presque:

J’ai AJ. je raise, payé. Un As au flop, il check call jusqu’à la river sur laquelle il me raise. Je trouve ça louche.. la river en question est un K qui ne complète ni une couleur ni une quinte. De plus il overbet et je pense arrachage. Mais en fait non, il avait KK.

Le coinflip suivant est presque anecdotique (bah oui c’est un coinflip). J’ai JJ vs AK. Tout va bien jusqu’à la river K.

Le 2ème coinflip est aussi un grand classique. J’ai AJ qui touche son valet sur flop 2J8. Cool, sauf que mon adversaire a 22.

Le 3ème est un plus douloureux car c’est 75/25. J’ai AK, raise blablabla payé. Une As au flop. Je bet et je suis callé. Q turn il raise. Je call… Il a AQ pour double paire.

J’abandonne le cash game sentant le tilt monter et je me mets sur le dernier tournoi de la soirée.

Après quelques minutes de jeu, je joue ma 2ème main: AA. Je suis UTG et je bet 3 BB comme d’hab. Un joueur en middle fait tapis avec 88. Un 8 tombe river et je bust.