Probabilités Stratégie

Créer sa propre chance!?

Je viens de  lire un article de joueur de poker (professionnel) qui parle de ce « concept », celui de créer sa propre chance. En gros, il explique dans son article que pour gagner, il faut un mental gagnant.  Au delà de cela, on devrait même se dire – et je cite –  « Je suis un grand joueur de poker ; une puissante force gagnante m’entoure.» Il explique pour pour jouer son meilleur poker, il faut repenser à tous les coups foireux qu’on a pu faire et en même temps se remettre dans le mental qu’on avait lors d’une précédente victoire.  Et c’est de cette façon qu’on créer sa propre chance.

Même si je ne suis pas d’accord sur toute la ligne, je pense qu’effectivement l’idée qui consiste à partir gagnant dans un tournoi, semble logique. Enfin, je devrais dire est évident! Car en effet, qui part dans un tournoi sans se projeter en première place pour décrocher le pactole?! A moins de faire un petit freeroll pourri, je pense que chacun d’entre nous, se lance dans un tournoi de poker avec l’envie de vaincre non? Chacun d’entre nous, repense à ses anciennes erreur et à ses précédentes victoires pour se donner du baume au cœur.

Du coup, cette « théorie » tombe un peu à l’eau. Et l’idée qui sous entend qu’on peut « créer sa propre chance » me dérange. S’il y  a bien quelques chose sur lequel personne ne peut influer, c’est les probabilités, celles de gagner comme celle de perdre. Penser qu’on peut agir dessus est faux et même peut être culpabilisant inutilement.

Play Online Poker

Comments (9)

  1. Je n'ai pas lu l'article mais c'est un concept qui ne m'est pas étrangé.

    L'idée est de dire que en jouant tight, ses premiums et autres on se fait plus souvent craquer que l'inverse.

    Pour créer sa propre chance cela consiste en qlq sorte à tenter un peu plus de vol en position et qui sait on peut "chatter" sa double paire avec son J9 par exemple.

    Cela consiste également à sur relancer avec ses tirages au lieu de juste suivre parce qu'on a la côte….

    Le fait de se mettre dans une mentalité ou l'on va de toute façon toucher, permet d'avoir plus d'agressivité (facteur clé de succès au poker) qui va insiter à faire passer l'adversaire (EV+) et s'il suit… on peut encore toucher 😉

    Cheers

    Fred D

  2. C'est indéniable que le mental influe sur nos actes au Poker (comme partout ailleurs!) et influe aussi sur la façon dont les autres joueurs nous perçoivent, ce qui est tout aussi important.

    Ce que tu décris c'est un joueurs qui crée effectivement sa propre chance, mais à la différence de ce qui est dit dans l'article, c'est grâce à ses actes. Jouer plus de coup, jouer plus agressif, etc… Là je suis entièrement d'accord avec toi Fred.

    En revanche sous entendre que l'état d'esprit de "winner" permet de créer sa propre chance est loin d'être évident.

  3. Agir sur la chance… Hum.

    Je crois que ce qui compte, c'est d'être positif et lucide.

    Si on n'est pas positif, on va hésiter dans le montant des relances, par exemple, parfois jouer trop weak, et le payer. Et si on manque de lucidité, on va conférer à JJ ou TT un tout petit peu plus de valeur que ce que ça vaut vraiment, et ça suffira pour se foutre en l'air.

    Personnellement, mes seules superstitions consistent à souhaiter de bonnes cartes, plutôt qu'à dire "ni K ni Q", par exemple, pendant que le board se déroule. Et surtout, à ne jamais prononcer les mots tels que "…", ou "…" (désolé, même pour l'article, je refuse de faire une exception. 😆

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *