Tournois Live

Compte rendu: Main Event des Summer Series

Bon si je fais déjà un compte rendu alors que le tournoi dure 3 jour et a commencé ce vendredi 1er juillet, vous vous doutez que ce n’est pas glorieux. Il y a quelques semaines, je me qualifiais sur acfpoker.fr pour 100€. La vie était belle. Ce vendredi à 16h démarrait le main event à l’ACF; Table 8, place 9, place maudite.

J’ai repassé plusieurs fois le tournoi dans ma tête en me demandant si c’était moi qui avait particulièrement mal joué ou quels spots j’avais raté… Car ce fut dur, très dur. Ceux qui me suivent sur twitter ont pu assister en direct à ma longue et pénible agonie. Une perte constante de jetons depuis le shuffle up and deal.

Pourtant, j’étais motivé. Je m’étais juré de jouer sérieux et avais pour stratégie de la jouer small ball. Petite relance, petit pot. Eviter les grosses confrontation au début sauf en cas de gros jeu. C’était beau sur le papier. Mais même si Winamax essaye de nous faire avaler le contraire, jouer sans carte (et sans rien connecter post-flop), c’est juste impossible.

Je vous le dis tout net, j’ai eu un festival de merguez comme rarement. 82,72,93,63,T3… si j’avais une figure, elle était accompagnée d’un kicker qui ne dépassait jamais 5.

De temps en temps – mais très rarement – je touchais des petits QT suited, 97 suited, le genre de main que j’aime jouer.. en position. Oui mais là, je les touchais systématiquement en début de parole, UTG, UTG+1. Sur une table de 10, en début de tournoi, j’ai préféré ne pas jouer ce genre de main. D’ailleurs, l’action après moi, m’a toujours donné raison. Raise, 3bet  et gros flop ne m’ont jamais fait regretter mes folds.

Ok, très bien, me direz vous, j’ai pas touché de bonnes cartes, mais si j’ai joué serré, comment j’ai pu bust aussi rapidement?!

Et bien parce que tout cela ne serait pas drôle, si je n’avais quand même pas touché quelques mains… qui furent toujours dominées préflop ou postflop.

Vu les poubelles que je me suis tapé, j’ai du passé pour un joueur tight. Je pensais que ça vaudrait au moins un peu de respect lors de mes relances mais macache. La preuve avec le 1er pot qui me coûta cher:

Je raise avec JJ. Payé par le joueur à ma gauche.Flop 46A. Je n’aime pas l’as mais je décide de c-bet. Il paye. Turn : 8. Je deuxième barrel et il paye. River: T. Je check et il check behind en montrant A3.  Je suis assez étonné de sa façon de jouer mais bon…

Pendant l’heure qui suit, je suis card dead. Juste avant la pause, j’entrevois une occasion de me refaire avec AQ UTG. Je raise, payé par un seul gars. Flop KJ8. Je décide de check, et il check behind. Le turn est une doublette du 8. Une mauvaise carte pour un delay c-bet, je recheck et il fait de même. La river est une brique, je me vois devant mais il gagne avec 33. j’aurais sûrement du jouer plus agressif ce coup mais au moins j’ai pas beaucoup perdu de jetons.

Au retour de pause, j’ai 27200 sur blinds 100/200 et 25 d’ante.  Je suis encore bien, j’ai le temps… enfin c’est ce que je croyais. Voici la série de coups qui m’a fait couler:

Je touche une pocket 5 que je raise en early position. Flop KKT avec 2 trèfles. Je vois pas d’intérêt à c-bet un flop pareil car j’ai toutes les chances de me prendre un raise. Check et il check behind. Turn: 3. Cette fois, je me dis que je peux peut être prendre le coup mais il paye. River: T. Ma pocket 5 ne vaut plus rien, même une hauteur as me bat. Je check, mon adversaire raise et je fold, il montre QT pour un full. > Down à 25k

Je touche 99 que je lâche au turn sur board: J86K. Down to 23.3k

Je touche 77 en BB et je flat call un raise. Board: 8K9Q, le type raise turn et je fold. (il avait 89).

Je touche AJ suited à trèfle en early position. je raise, payé par un seul joueur. Je fold sur son bet turn. J’ai juste rien de rien.. lui a touché double paire avec 89 (de trèfle!).

77 noirs en SB. je finis là encore par lâcher 8J6T avec 3 cœurs. Down to 20k.

Le coup suivant va me coûter la moitié de mon stack. J’ai JJ. J’hésite à 3bet une première relance mais décide de seulement payer. Un joueur à ma gauche 3bet, le relanceur initial jette et je me content de payer en songeant fold. Le flop: 42A. Je décide de donkbet 7000 dans un pot de 10k. En y réfléchissant, je pense que c’était pas un bon move mais sur le moment, j’y ai trouvé plein de bonnes raisons:

  • J’avais une image de joueur sérieux mais pas très agressif
  • Je n’avais jamais donkbet
  • Je savais que si je checkais, je me prendrais forcément un raise dans les dents qu’il ait un As ou pas que je ne pourrais pas payer.

Il réfléchit beaucoup. Je sais alors qu’il n’a pas d’As. Mais il finit par faire tapis avec les 15000 qui lui reste derrière. Je le regarde lui disant « QQ? », il ne bronche pas. Je tank et je finis par jeter mes Jacks. Il montre effectivement QQ. Sur le moment, je m’en suis voulu de la façon dont j’avais joué ce coup. Je pense que j’aurais du soit 3bet preflop pour ensuite représenter plus facilement AK, soit check le flop quitte à lâcher. Down to 9.5K.

Là je commençais à être très mal. Mais c’est devenu pire:

Je raise avec KQ et je suis 3 bet. Je fold. Down to 7.5k

Juste avant la 2ème pause, je touche 99 (UTG, de toute façon, c’est pas compliqué j’ai toujours touché mes mains dans les pires positions). Je suis payé par 4 joueurs – rien que ça. Flop: AK5. Je fold sur raise d’un gars qui montre KJ. Down to 6k.

A la reprise, je touche AK et AT que je push sans jamais rencontrer personne. Je reprends quand même un peu de jetons… Je limp avec un 44 que je me fais 3bet. Vu ma profondeur, c’est soit je shove allin soit je fold. Au mieux, j’étais en coin flip et j’ai choisi de ne pas mettre mon tournoi en jeu sur cette petite paire.

Alors que les blinds sont à 400/800 et les antes à 50, je décide de shove avec QT de cœur au bouton. Je suis payé par AK off mais je chatte mon 40/60 et double up! Je respire. Je continue de toucher des poubelles quand quelques minutes avant la pause arrive un spot idéal. J’ai AK suited en BB. Ça raise et c’est payé avant moi. Je push allin quasiment debout sur la table. Je suis payé par 66 qui tient et je bust.

Dommage, avec ce 2ème double up avant la pause, je revenais dans le tournoi… mais si ma tante en avait…

En conclusion, je reste très frustré de ce tournoi. J’ai jamais pu trouver un spot favorable, jamais une main potable ou quand j’en ai eu, j’ai jamais pu concrétiser comme vous avez pu le voir.

Mon prochain live sera le 16 juillet chez Partouche pour gagner un ticket PPT à 7500€. Il va falloir faire mieux que ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *