Les compétences communes au poker et aux paris sportifs

Le poker et les paris sportifs font partie des jeux d’argent les plus populaires du moment. Depuis la légalisation de ces deux jeux sur internet en France, le secteur a littéralement explosé et de plus en plus de joueurs tentent leur chance pour essayer de toucher le gros lot ou d’arrondir leurs fins de mois. Ce sont plusieurs centaines de millions d’euros qui sont misées chaque année et au final il y a très peu de gagnants, on estime entre 1% et 3% le nombre de joueurs gagnants. Chez les gagnants au poker et aux paris sportifs on observe beaucoup de similitudes. Nous allons voir ensemble quelles sont les compétences pour être un joueur gagnant à ces deux jeux.

  1. La gestion de bankroll

Voici sûrement la compétence la plus importante à avoir si l’on veut être un joueur gagnant au poker ou aux paris sportifs, savoir gérer sa bankroll. Explications.
Une bankroll c’est quoi ?
La bankroll est le capital d’argent qui vous sert pour effectuer vos mises aux paris sportifs ou caves pour s’engager sur un table de poker en cash-game ou tournoi.
Ne pas confondre bankroll et mise, la bankroll est le capital qui contient un nombre défini de mises, la bankroll n’est donc pas la mise mais un ensemble de mises.
Une bonne gestion de bankroll permet au joueur de survivre à ce qu’on appelle la variance, d’autres parleront de malchance. C’est-à-dire la période où malgré les bons choix effectués qui donnent une forte probabilité de gains, ceux-ci s’avèreront perdants. Si vous n’avez pas une bonne gestion de bankroll dans ces périodes alors vous courrez droit à la perte. C’est ce qui explique pourquoi plus de 95% des joueurs sont perdants sur le long terme.
Au poker une bonne gestion de bankroll en cash-game se situe à partir de 40 caves, c’est-à-dire que si vous désirez jouer sur des tables 100€ au blindes 0.50€/1€, il vous faudra avoir une bankroll minimum de 4000€.
Aux paris sportifs pour avoir une gestion de bankroll sécurisée, votre mise de base doit être égale à 1% de votre bankroll, c’est-à-dire que si vous désirez miser 10€ sur un pari il vous faut une bankroll de 1000€.

 

  1. L’analyse statistique

La majorité des joueurs de poker et paris sportifs jouent au feeling, leur main ou équipe favorite, la superstition, etc…
Oubliez toutes ces notions, elles appartiennent aux joueurs perdants.
Ce qui fait la force des joueurs gagnants ce sont les probabilités et l’analyse statistique.

Aux paris sportifs les statistiques sont également très importantes, sur un match de football il faut prendre en compte le pourcentage de victoire à domicile et extérieur des deux équipes, voir leur état de forme, leur pourcentage de victoire contre de équipes mieux ou moins bien classées, l’historiques des confrontations entre les deux équipes. Voici les statistiques principales à prendre en compte pour réussir ses paris sportifs, sans parler de la gestion individuelle des joueurs (forme, blessures, suspensions etc..) qui joue aussi sur la forme d’une équipe. L’analyse de chaque match prend énormément de temps, c’est pourquoi je vous conseille de suivre les analyses et pronostics d’un joueur professionnel, je vous recommande le site pronostics-gagnants.fr qui est vraiment très sérieux et qui donne des pronostics et analyses gratuites sur l’ensemble des championnats de football européens.
Au poker il est important de connaître les probabilités de toucher un brelan au flop, de rentrer un tirage couleur ou quinte, etc… pour savoir si la mise à suivre pour toucher sa carte est rentable.
Exemple : Vous avez deux piques en main, le flop tombe avec 2 piques et il y a 50€ dans le pot. Le joueur adverse mise 45€. La cote pour toucher la couleur à la carte suivante est environ de 22%, soit une cote de 1 sur 4.5 de toucher votre couleur. Vous devez rajouter 45€ dans un pot de 95€ pour voir la turn, ce qui fait une cote environ de 1 pour 2, nous sommes donc complètement hors cote même en prenant en compte les cotes implicites. A ce moment là vous ne pouvez donc pas payer. Vous avez deux solutions, vous coucher ou faire tapis. En faisant tapis vous gagnez de la fold equity, c’est-à-dire que vous avez une forte probabilité de faire coucher votre adversaire et donc de gagner le pot immédiatement, et s’il vous paye vous avez 2 cartes à suivre pour toucher votre tirage couleur et gagner le coup.

 

Vous venez donc de découvrir qu’être un joueur gagnant au poker ou aux paris sportifs ne requiert pas seulement de la chance, mais surtout des compétences de gestion et d’analyse comme le ferait par exemple un trader à la bourse. Maintenant à vous d’étudier et de travailler vos stratégies pour devenir enfin un joueur gagnant.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *